Firefox 52 est enfin disponible. Cette nouvelle version intègre WebAssembly, un langage de programmation unique qui permettra de faire tourner des jeux AAA ou encore des logiciels de montage réputés lourds dans le navigateur web.

C'est une grande fierté pour la Fondation Mozilla. Dans sa dernière version, le navigateur web sera le premier à intégrer WebAssembly, une technologie qui permet de faire tourner de grosses applications avec fluidité.

VOIR AUSSI : Pour naviguer plus sereinement, commencez par activer le protocole HTTPS lorsque possible

En effet, réputés pour être lourds, les jeux AAA et logiciels de retouche photo ou de montage n'auront plus aucun mal à être supporté par Firefox.

WebAssembly, ce sont les avantages de JavaScript, sans les défauts

Ce support du langage de programmation de bas niveau a l'avantage de pouvoir exécuter des applications aux performances quasi natives, sans l'obligation d'avoir un plugin.

Très attendue, l'arrivée de cette nouvelle technologie est déjà en train d'être prise en compte par des acteurs du secteur du logiciel comme les studios Epic ou les créateurs du moteur 3D Unity, rapporte l'ingénieur chez Mozilla, David Bryant dans un post Medium.

Par ailleurs, cette dernière mouture de Mozilla propose également un message d'avertissement qui se déploie lorsque l'internaute se rend sur des pages comportant des champs à identifiants n'ayant pas recours à HTTPS.

C'est un pas vers plus de culture de la cybersécurité, lorsqu'on sait que jusqu'alors, Firefox se contentait d'afficher un cadenas barré sur les pages de mots de passe n'utilisant pas SSL/TLS. Un message de prévention ne s'affichait que lorsque l'internaute cliquait dessus. Dès aujourd'hui, il s'affichera automatiquement.

Un changement qui permettra de pointer du doigt les pages de connexion qui ne se sont toujours pas mises au diapason HTTPS.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.