Youtube a annoncé mardi 28 février sur son blog le lancement au printemps d'un bouquet TV aux États-Unis dont le prix de l’abonnement, 35 euros, est bien en dessous des offres proposées par ses concurrents.

Youtube se lance à l'assaut de la télévision. Le géant mondial de l'hébergement vidéo a annoncé mardi 28 février sur son blog le lancement au printemps d'un nouveau service baptisé Youtube TV.

VOIR AUSSI : Un milliard d’heures de vidéos sont chaque jour regardées sur YouTube par les internautes, cette bande de no life

Cette offre ne toutefois sera lancée qu'aux États-Unis. Les utilisateurs américains auront accès à Youtube Red et à 40 chaînes parmi lesquelles ABC, CBS, Fox, NBC et ESPN pour le sport. Des séries et émissions comme "Empire", "The Big Bang Theory" et "The Voice" seront donc disponibles. L'ensemble de ces contenus est déjà accessible depuis d'autres networks américains, mais Youtube a trouvé le moyen de se distinguer de ses concurrents grâce au prix de son abonnement : 35 dollars par mois sans engagement, là ou les autres câblo-opérateurs ont l'habitude de proposer des offres de ce type pour un montant d'environ 100 euros. 

"Mobile first" 

Outre cette importante différence de prix, la filiale de Google insiste sur le caractère "mobile first" de son bouquet. En effet, une application à part entière sera dédiée à Youtube TV. "Il ne fait aucun doute que les millenials aiment les contenus télévisuels, mais ce que nous avons vu, c'est qu'ils ne veulent pas les regarder dans un cadre traditionnel", a déclaré Susan Wojcicki, PDG de YouTube, lors d'une conférence de presse. 

Il sera possible de regarder les contenus depuis un PC portable, une tablette, un smartphone et même depuis une télévision via une Chromecast. À cela s'ajoute la mise à disposition d'un cloud où l'on pourra enregistrer films et séries pendant 9 mois ainsi que la possibilité d'associer jusqu'à six comptes à un seul abonnement. 

Très offensive, la stratégie de Youtube ne devrait pas lui permettre de gagner de l'argent dans un premier temps. Comme l'explique le site spécialisé Recode, Youtube a du concéder un investissement important pour convaincre les chaînes de rejoindre son bouquet. Ajoutons à cela un abonnement à bas coût et on obtient un investissement à perte. Mais toujours selon Recode, la firme n'est pas inquiète. Son objectif premier est d'attirer les utilisateurs américains et de les convertir à la consommation télévisuelle depuis sa plateforme avant d'étendre Youtube TV au reste du monde. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire ?