Gravir les quelque 8 848 mètres de l'Everest est une expédition intense, éprouvante et dangereuse. Mais grâce au jeu Everest VR développé par les studios Solfar, on peut se prendre pour un alpiniste depuis notre canapé.

La semaine dernière, j’ai eu une chouette conversation avec un chauffeur de taxi de Manhattan prénommé Sherpa, qui, après lui avoir demandé si son prénom avait un lien avec le Népal, m’a raconté qu’il avait en fait arrêté de travailler sur l’Everest pour venir vivre à New York. En souriant, il m’avait suggéré d’aller visiter la célèbre (et plutôt dangereuse) montagne un jour, ce à quoi je lui avais répondu : "Je suis un mec fragile de la vile, mais peut-être qu’un jour je la gravirai en réalité virtuelle."

VOIR AUSSI : L’Inde prépare une expédition pour remesurer l’altitude de l'Everest

Quelques jours après cette conversation qui a vraiment eu lieu, il se trouve qu’Oculus Rift vient de lancer une expérience en réalité virtuelle incroyablement réaliste du mont Everest.

Le studio islandais de VR Solfar et le spécialiste des effets spéciaux RVX sont derrière Everest VR, une expérience immersive qui nous permet de se retrouver au pied de l’Everest, et d’évoluer entre le camp de base, la cascade de glace du Khumbu, le camp quatre, le ressaut Hillary, la face du Lhotse et enfin le sommet à 8 848 m d’altitude.

Contrairement à d’autres expériences soi-disant en réalité virtuelle qui sont en fait de simples vidéos à 360° et des photos de paysage au loin, Everest VR nous donne la possibilité de gravir le plus haut sommet du monde en utilisant les manettes Oculus Touch pour manier un harnais, une poulie et un piolet.

https-2f2fblueprint-api-production.s3.amazonaws.com2fuploads2fcard2fimage2f3839442fce0f93f2-83a1-4ab4-988f-1a93cb4b5fec.jpg
SÓLFAR STUDIOS

Même si Everest VR n’a pas été pensé comme un jeu, une narration audio nous guide à travers les voies d’ascension pour réaliser des missions d’escalade particulièrement réalistes.

Il y a aussi un "mode Dieu" (rien que ça) qui laisse de côté les missions d’escalade et nous permet de faire le tour de l’Everest grâce à la téléportation. La meilleure partie de cette fonctionnalité c’est clairement le fait qu’il vous laisse choisir la taille de notre corps virtuel pour offrir des angles de vue variables.

J’ai passé beaucoup de bons moments à "voyager" à travers différents lieux via des applications à 360°. Mais grâce à l’interactivité, c’est clairement le meilleur voyage en VR que j’ai pu faire depuis Google Earth VR.

Everest VR est disponible au prix de 14,99 € sur Oculus Home et sur Steam pour HTC Vive.

ezgif.com-f0728ae99a.gif

– Adapté par Louise Wessbecher. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.