L'un des deux prototypes de l'innovant Project Valerie de Razer, volatilisés d'une salle de démonstration au CES de Las Vegas, aurait refait surface sur le Web chinois. L'annonce qui mettait en vente l'appareil a été retirée. Hoax ou rétropédalage ?

Ce papier a été mis à jour ce vendredi à 16h15.

L’anecdote avait marqué le CES 2017 : deux prototypes du fabricant informatique américain Razer, désormais connus sous le nom de Project Valerie et/ou Project Ariana, avaient été dérobés sur le salon.

VOIR AUSSI : CES 2017 : ce qui a marqué le plus grand show tech de l'année

Cet impressionnant prototype d’ordinateur portable à trois écrans UHD, équipé d’une carte graphique GeForce GTX 1080, fut d’ailleurs l’un des produits présentés qui marqua le plus cette 50e édition du Consumer Electronic Show.

Comment deux si grosses machines avaient-elles pu passer discrètement les portes de ce salon ultra-sécurisé, on ne le saura sans doute jamais. Mais on apprenait ce vendredi que l’un des deux modèles volés avait repéré sur le site Taobao, l’équivalent d’eBay en Chine. Prix annoncé de l’engin : 150 000 yuans, soit environ 20 500 euros.

Sauf que cette annonce, illustrée par une photo publiée par le site CNET, a depuis été supprimée. De son côté, Razer nous affirme qu'il s'agirait d'un hoax. 

72d4a710gw1fblivvq2h5j20xl0fkq7l.jpg
Capture Taobao

Sur sa page Facebook, le CEO de Razer, Min-Liang Tan, avait annoncé le jour du vol qu’une récompense de 25 000 dollars (23 500 euros) serait offerte à quiconque apporterait des informations sur le ou les suspects, sans toutefois garantir que la totalité de la somme serait versée à leur informateur, selon la qualité des indices fournis.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.