Facebook veut faire de la réalité virtuelle une expérience sociale et dévoile deux nouvelles fonctionnalités qui permettront de passer virtuellement du temps avec ses amis : Parties et Oculus Rooms.

Pour la plupart des gens, l’idée de s’enfermer sous un casque de réalité virtuelle n’est pas une expérience particulièrement sociale – le principe de la réalité virtuelle, c’est quand même de s’isoler du monde physique qui nous entoure.

VOIR AUSSI : Facebook invente le selfie en réalité virtuelle

Facebook, lui, espère bien prouver le contraire. Le réseau social a beaucoup investi dans la réalité virtuelle et Mark Zuckerberg a répété plus d’une fois que la réalité virtuelle était parfaitement compatible avec la vision de Facebook de "connecter le monde".

Pour aller dans cette direction, Facebook dévoile deux nouvelles mises à jour du Gear VR afin de permettre plus d’expériences sociales en réalité virtuelle. Parties, une version en réalité virtuelle du coup de fil, et Oculus Rooms, un endroit où il sera possible de "traîner" virtuellement avec ses amis.

Des amis aux avatars

Parties, une sorte de FaceTime en réalité virtuelle, permet à trois personnes de se connecter en même temps et de se parler tout en étant en réalité virtuelle. Le but, explique Madhu Muthukumar, chef de produit chez Oculus, est de permettre à des amis, qui peuvent se trouver dans différents espaces physiques, de se contacter facilement en réalité virtuelle.

"Ça a l’air simple mais c’est très puissant, vous enfilez un casque pour entrer directement en connexion avec un ami et, par exemple, plannifier la prochaine chose qu’ils feront ensemble", explique Madhu Muthukumar à Mashable.

https-2f2fblueprint-api-production.s3.amazonaws.com2fuploads2fcard2fimage2f3211132ffe675694-20a6-4626-a00f-371c60362e55.jpg
Oculus

Si Parties permet d’organiser des choses entre amis, alors Oculus Rooms sera sûrement l’endroit où ils finiront par sortir. La fonctionnalité créé un espace virtuel qui ressemble à un salon où l’on peut, entre amis, jouer à des jeux, regarder des vidéos ou simplement discuter avec l’avatar de l’autre.

Dès que l’on arrive dans la salle, il est possible de voir des vidéos (tout droit sorties de notre compte Facebook), de jouer à des mini-jeux comme Memory, Trivia ou Drop Dead.

Il sera normalement possible de complètement personnaliser notre avatar de la même manière qu’avec un Rift, mais pour l’instant il est seulement possible de changer quelques éléments comme la forme du visage ou des cheveux (les photos Facebook permettent en définitif de reconnaître qui est qui).

Dévoilé pour la première fois à la conférence Oculus Connect en octobre, les mises à jour annoncées font partie des efforts les plus ambitieux de Facebook pour réunir réalité virtuelle et social.

Mais Facebook a encore beaucoup d’obstacles à franchir avant de rendre la réalité virtuelle aussi sociale qu'il n'a rendu le web. Mais, après avoir essayé Rooms et Parties, il faut bien avouer que traîner avec d’autres personnes en réalité virtuelle est bien plus cool que de rester tout seul. Les avatars ont du mal à rivaliser avec une vraie présence humaine mais interagir avec les autres permet quand même de se sentir moins seuls.

– Adapté par Chloé Rochereuil. Retrouvez la version originale sur Mashable

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.