Comme toute bonne entreprise tech, Uber se met à l'IA en rachetant la start-up Geometric Intelligence, énigmatique start-up qui développerait une alternative au "deep learning". Une initiative qui pourrait ouvrir beaucoup de portes au géant du VTC..

2016 a été l'année de l'intelligence artificielle, dont on a entendu parler à toutes les sauces. Alors forcément, lorsque l'on sait que la plupart des firmes de la Silicon Valley ont déjà adopté l'IA d'une manière ou d'une autreUber ne pouvait pas rester sur la touche. 

VOIR AUSSI : Avec l'aide de l'intelligence artificielle, des scientifiques combattent nos phobies

L'entreprise de Travis Kalanick a ainsi annoncé lundi 5 décembre son acquisition de Geometric Intelligence, une start-up qui travaillerait au développement d'une technologie propre à l'IA autre que le deep learning. Celle-ci concentrerait notamment son approche sur la "déduction" des machines, et non plus uniquement sur la mise en place d'un réseau artificiel neuronal capable de traiter un grand nombre d'informations. C'est sur la base de cet achat que sera créé le Uber AI Labs.

Le Uber AI Labs représente l'envie d'Uber de participer au progrès de cette technologie

"La création du Uber AI Labs, qui sera dirigé par le fondateur de Geometric Gary Marcus, représente l'envie d'Uber de participer au progrès de cette technologie. Nous sommes motivés par le fait que l'intelligence artificielle peut permettre de bouger les gens et les choses dans le monde physique de manière plus rapide, plus sûre, et plus accessible à tous", a explicité Jeff Holden, le responsable de la section Produit d'Uber, dans une note de blog

Selon lui, plusieurs problématiques peuvent être gérées avec l'IA, comme par exemple la combinaison des chauffeurs UberPOOL, UberEATS et, bien sûr, le développment de voitures autonomes. Sans compter les futures voitures volantes qu'Uber nous a promis en octobre dernier...

Une entreprise opaque

Si Gary Marcus est un expert respecté de l'intelligence artificielle, à l'origine de plusieurs ouvrages sur le sujet (il a aussi contribué à la création d'une version améliorée du test de Turing, qui sert à tester les progrès d'une intelligence artificielle), son entreprise Geometric Intelligence reste bien mystérieuse. En effet, celle-ci n'a pour le moment commercialisé aucun produit ni même publié d'article.

Le prix d'achat de Geometric Intelligence, lui, n'a pas été communiqué. Quoiqu'il en soit, ses équipes rejoindront prochainement celles d'Uber pour la création du Uber AI Labs.

– Adapté par Charlotte Viguié. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.