Lors de l'Oculus Connect 3, Mark Zuckerberg a annoncé qu'Oculus travaille au développement d'un casque de réalité virtuelle qui n'aurait ni besoin d'un smartphone, ni d'un PC pour fonctionner.

Aujourd'hui, il existe deux sortes de matériel pour la réalité virtuelle : d'un côté, ceux qui permettent une expérience low-cost avec des appareils fonctionnant grâce à un smartphone. On pense au Gear VR de Samsung, au Cardboard et au futur Daydream View de Google. De l'autre, des casques de réalité virtuelle haut de gamme, branchés à de puissants ordinateurs, tels que l'Oculus Rift ou l'HTC Vive.

Le 6 septembre, lors de la troisième Oculus Connect –une conférence dédiée aux développeurs travaillent sur le dispositif Oculus–, le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a annoncé que sa filiale, Oculus, travaillait au développement d'un produit qui explorerait une troisième voie : celle des casques autonomes.

VOIR AUSSI : Phobie, rééducation, paraplégie : quand la réalité virtuelle se veut thérapeutique

Le prototype que Mark Zuckerberg a exhibé sur scène ressemblait beaucoup à l'Oculus Rift, les câbles le reliant au PC en moins. À l'arrière du casque, on a pu apercevoir une grosse protubérence qui doit probablement contenir le processeur de l'appareil. Le futur casque disposera également d'écouteurs intégrés directement au casque, comme son grand frère le Rift.

Mark Zuckerberg n'a pas donné beaucoup plus de détails, si ce n'est que ce casque milieu de gamme aura une caméra intégrée qui détectera les mouvements de notre tête et de notre corps.

ezgif.com-optimize.gif
Oculus

Facebook n'est pas le seul à travailler sur des casques standalone. Qualcomm et Intel ont également dévoilé leur prototype plus tôt dans l'année.

– Adapté par Romain Houeix. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.