Mark Zuckerberg n'est pas le seul adepte du scotch sur la webcam. Lors d'une conférence, mercredi, le directeur du FBI, James Comey a annoncé qu'il faisait pareil et conseille à tous d'adopter ce geste pour contrer les tentatives d'espionnages.

Recouvrir la webcam de son ordinateur par du scotch n’a définitivement rien de parano. Pour preuve : le directeur du FBI, James Comey a annoncé lors d’une conférence du Center for strategic and international studies, mercredi 14 août, qu’il recourait à cette technique pour éviter d’être espionné. Il conseille même à chacun d’adopter la même mesure de précaution.

VOIR AUSSI : Edward Snowden veut créer une coque d'iPhone anti-piratage

"Les gens verrouillent leurs voitures, ferment leurs maisons à clé..."

Interrogé par un journaliste qui lui demande s’il utilise toujours du scotch sur ses webcams à la maison, James Comey répond : "On se moque de moi pour ça mais j’espère que les gens verrouillent leurs voitures, ferment leurs maisons à clé. J’ai un système d’alarme et je l'utilise. Si vous en avez un, vous devez l’utiliser. Le fait que le directeur du FBI se préoccupe de la sécurité personnelle n’est pas vraiment aberrant".

En juin dernier, Mark Zuckerberg avait lui déjà rendu public son utilisation du scotch dans une photo Instagram devenue virale. Les internautes y avaient découvert en arrière-plan l’ordinateur Mac du directeur de Facebook avec micro et webcam bouchés par du scotch.

Une mesure de précaution qui vise à lutter contre les hackers capables de prendre le contrôle à distance des webcams des ordinateurs Mac et PC. La technique est d’ailleurs unanimement adoptée et généralisée au sein du FBI et de l’administration des États-Unis rapporte, James Comey. "Je pense que c'est une bonne chose", a conclu le directeur du FBI.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.