Le site iFixit s'amuse à démonter les nouveaux appareils électroniques pour mieux évaluer le produit. Et, accessoirement, jeter un œil aux innovations qu'ils présentent, comme la reconnaissance d'iris présente sur le Samsung Galaxy Note 7.

Le Galaxy Note 7 de Samsung est décrit, par plusieurs évaluateurs, comme l’un des meilleurs – LE meilleur ? – smartphone du moment. Parmi ses fonctionnalités les plus intéressantes, il y a la résistance à l’eau, un écran incurvé, et la grande nouveauté : un scanner d'iris.

VOIR AUSSI : Avec ce tatouage éphémère, notre peau peut contrôler notre smartphone à distance

Ce petit bjou maintenant officiellement sur le marché, iFixit l’a, comme à son habitude, ouvert et séparé en petits morceaux, nous offrant ainsi l’un des démontages les plus intéressants du moment.

D’abord, le Galaxy Note 7 est relativement réparable – iFixit lui a attribué le score de 4/10. En comparaison, l’iPhone 6S avait reçu un bien meilleur score en réparabilité. On ne peut pas remplacer l’écran incurvé, et il est même juste difficile à enlever à cause de la masse de colle dans l'appareil. Mais la batterie, la prise de recharge et de nombreux autres endroits du téléphone peuvent être remplacés, chose assez inhabituelle chez les smartphones haut de gamme actuels.

Côté résistance à l'eau, il semblerait que Samsung ait réussi à atteindre le Graal en la matière : l'évaluation IP 68, qui indique que l'appareil est entièrement résistant à l'eau et à la poussière. Comment ? Apparemment avec beaucoup de colle et de scotch, placés aux bons endroits. Pas idéal quand on souhaite ouvrir l’appareil, mais pour résister aux liquides et à la poussière, ça fait largement le job.

samsune_2.jpg
iFixit

La partie la plus intéressante du démontage, cela dit, est le scanner d’iris. On découvre ainsi qu'il s'agit d'un émetteur infrarouge et d'une caméra séparée placés à l’avant du téléphone. Le Galaxy Note 7 a donc deux caméras à l'avant, dont une servant à capturer l'image de l'iris de l'utilisateur.

Le démontage met aussi en lumière une batterie de 3 000  mAh et de 13,48 watt-heure (à peine moins puissante que celle du Galaxy S7 Edge), une petite barre de chauffe comme celle du Galaxy S7 et Galaxy S7 Edge, et un boîtier extérieur qui semble renforcé, tant pour l'uniformité de l’appareil que pour les besoins de l'avantage "water-résistant".

– Adapté par Charlotte Viguié. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.