Mardi 16 août, lors de l'IDF, une conférence dédiée à ses développeurs et partenaires, Intel a dévoilé le "Projet Alloy", un casque de réalité virtuelle sans-fil capable de fonctionner indépendamment d'un PC.

Le géant de l'informatique Intel rejoint la mêlée de la réalité virtuelle.

Le PDG de l'entreprise Brian Krzanich a fait la démonstration d'un nouveau produit lors de l'Intel Developper Forum à San Francisco mardi 16 août : le Projet Alloy, un casque de réalité virtuelle sans-fil, capable de fonctionner de manière indépendante, sans être relié à un PC.

VOIR AUSSI : Ubisoft a créé le Nosulus Rift, un "masque" de réalité virtuelle pour sentir l'odeur des pets en jouant à "South Park"

Le Projet Alloy fonctionne grâce à des caméras RealSense d'Intel et plusieurs autres capteurs qui lui permettent de reconnaître l'environnement qui entoure l'utilisateur. Des systèmes intégrés aident l'utilisateur à éviter les collisions avec de vrais objets durant son immersion.

Les capteurs internes permettent également à l'utilisateur d'utiliser les mouvements de ses propres mains dans le monde virtuel, là où l'Oculus Rift demande de passer par une manette ou un contrôleur à part. Durant la démonstration, le PDG d'Intel a prouvé que cette technologie permettrait même à son porteur d'"apporter" avec lui des objets du monde réel dans la réalité virtuelle.

Même si Brian Krzanich s'est amusé à comparer le casque d'Intel aux autres concurrents du marché, il refuse de parler de réalité virtuelle. Intel veut créer une "merged reality" ou "réalité fusionnée" qui fait furieusement penser à la réalité augmentée.

"La 'réalité fusionnée' va rendre les mondes virtuels beaucoup plus dynamiques et naturels qu'avant – et rendre possible des expériences impossibles dans le monde réel", explique le dirigeant d'Intel dans un post sur Medium.

"La 'réalité fusionnée' permet d'éviter de recourir à des capteurs extérieurs complexes et onéreux pour traduire les environnements réels en représentations numériques."

Combiner les expériences en réalité virtuelle avec le monde réel peut faire penser à l'HoloLens de Microsoft. C'est normal. Les deux compagnies ont conclu un partenariat pour travailler sur cette réalité mixte et notamment sur la création d'un nouveau format pour Windows Holographic, la plate-forme de réalité augmentée de Microsoft. Ce partenariat permettra au projet Alloy d'intégrer Windows Holographic lors de sa sortie.

Intel n'a pas révélé de date de sortie pour son casque, mais il prévoit de fournir des kits de développement aux studios et à ses partenaires dès 2017.

En plus du casque de réalité virtuelle, Intel souhaite ouvrir un studio à Los Angeles pour produire des vidéos à 360° et du contenu en réalité virtuelle.

– Adapté par Romain Houeix. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.