Du 24 au 26 mai, les robots du monde entier se sont donnés rendez-vous au plus grand salon européen de robotique. Parmi eux, de nombreux petits français prêts à conquérir le monde.

D’ordinaire organisé à Lyon, le salon InnoRobo, événement incontournable dans le secteur de la robotique, s’achève ce jeudi dans les docks de Saint-Denis. Des dizaines de créatures électroniques, de plus en plus perfectionnées, y ont été exposées par des starts-ups ou de plus grandes entreprises bien décidées à faire adopter leur progéniture par tous dans un futur proche.

Si Pepper, le robot d’assistance de la société japonaise SoftBank Robotics (ex-Aldebaran), était clairement la star du salon, nombre de ses congénères auront su retenir, autant que lui, l’attention des visiteurs.

VOIR AUSSI : Préparez-vous à cohabiter avec Pepper, le petit robot d’assistance qui débarque en Europe

Ces trois jours furent d’ailleurs l’occasion de confirmer une fois de plus à quel point la France est dynamique en matière de robotique. On vous présente ainsi nos french-droïdes préférés.

Waldo, le robot qui nous téléporte à sa place

Waldo Immersives Robots
Mashable/Marine Benoit

Nom : Waldo
Concepteur : Immersive Robotics, une start-up parisienne qui associe robotique et réalité virtuelle
Missions : téléprésence, grâce à la réalité virtuelle
Prix : 1000 euros
Disponibilité : oui

C’est à InnoRobo 2016 que la jeune entreprise a choisi de lancer officiellement la commercialisation de son nouveau bébé, le petit Waldo. Et celui-ci est plutôt réussi : grâce à ses deux yeux-caméras, il permet à quiconque le relie à son casque de réalité virtuelle ou à son smartphone, monté sur un cardboard, de "se mettre dans sa peau". Pilotable à distance, il évolue ainsi dans l’espace à notre place, et peut même toucher ou attraper des objets avec son petit bras. "Généralement, les gens qui le teste sur le stand ont un choc quand il se voient eux-mêmes à l’écran, dans le regard du robot", plaisante l’un des représentants. 

VOIR AUSSI : Prendre la défense d'un robot n'a rien de bizarre, bien au contraire

Imaginez un peu : Waldo pourrait bien nous permettre de visiter des sites au bout du monde, ou encore nous faire partager des moments en famille quand on est loin. Un compagnon plutôt malin en attendant l’essor de la réalité virtuelle auprès du grand public. En mode autonome, "il peut aussi vous reconnaître, vous suivre et transporter des choses sur sa base", nous explique-t-on sur le stand d’Immersive Robots.

Buddy, le robot de compagnie idéal

Nom : Buddy
Concepteur : Blue Frog, une start-up fondée en 2014 et qui compte déjà 17 salariés
Missions : surveillance de la maison, assistance aux personnes âgées, éveil des enfants, compagnie…
Prix : 750 euros
Disponibilité : fin 2016

Si vous ne succombez pas à son regard, vous avez un cœur de pierre. Buddy, adorable petit robot de 60 cm, se compose, en guise de tête, d’une tablette, d’un corps tout en rondeurs et se déplace sur des roulettes. Appartenant à la catégorie des robots "de compagnie", il sait autant divertir les petits que veiller sur les seniors. Relié à un logiciel de surveillance vidéo, il peut ainsi être dirigé à distance dans l’appartement, passer des messages en direct à notre chien esseulé ou encore envoyer des alertes sur notre smartphone en cas d’anomalie.

Buddy est également doté d’une capacité à reconnaître les visages et à exprimer des "émotions". "Il m’accueille et me fait la fête, grâce au signal wifi qui capte ma présence, quand j’arrive chez moi", nous a confié l’un des salariés de Blue Frog. Encore plus ingénieux, il est capable de rappeler à une personne âgée qu’elle doit prendre ses médicaments ou d’alerter un proche en cas de chute de cette dernière. 

Haapie-One, le robot camarade de bureau

Nom : Haapie
Concepteur : Haapie Robotics, une petite entreprise basée à Chateaugiron, en Ille-et-Vilaine
Missions : apprentissage, assistance de bureau, éveil des enfants
Prix : à partir de 450 euros
Disponibilité : prochainement

Il ressemble à un Furby, les poils en moins. Mais mieux vaut ne pas se fier aux apparences : Haapie-One est bien plus utile. Déposé à côté de soi, sur son bureau, il est capable de discuter avec nous, d’apprendre à nous connaître, de nous aider à prendre des décisions, de nous rappeler un rendez-vous important ou encore de faire des recherches à notre place. Un véritable petit avatar, qui plus est à l’apparence personnalisable.

Haapie se veut également un excellent compagnon pour les enfants, notamment lorsqu’il s’agit de les aider à faire leurs devoirs. Happy ?  

BONUS : Quelques snaps pris au salon

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.