George Hotz est un talentueux hacker américain. Son premier fait d'armes remonte à 2007 : le jeune homme de 26 ans était parvenu à déverrouiller un iPhone. Aujourd'hui, il s'attaque à une plus grande mission : rendre les voitures autonomes.

2,72 millions d'euros pour Comma, révèle le site américain dédié aux nouvelles technologies Re/Code. George Hotz a de grands projets pour la somme qu'il vient de lever pour sa start-up. Il souhaite concurrencer les voitures autonomes de Google et de Tesla. Rien que ça.

Le hacker avait fait forte impression fin 2015. Il avait réussi à créer seul, dans son garage, sa propre voiture autonome à partir d'une Acura de marque Honda et des composants standard achetés sur Amazon.

VOIR AUSSI : Google et Ford pourraient s’associer pour développer une voiture autonome

L'originalité de son approche ? Elle ne repose que sur 2 000 lignes de code tandis que les Google Cars et les voitures Tesla en comptent des centaines de milliers pour anticiper le maximum de situations différentes. George Hotz, lui, préfère parier sur le "machine learning". Sa voiture apprend au fur et à mesure de son utilisation.

L'intelligence artificielle de la voiture réside intégralement dans un petit ordinateur installé dans la boîte à gants. Celui-ci serait relié à 6 caméras de smartphone installées autour du véhicule ainsi qu'à l'électronique de la voiture. Ce dispositif permet à l'I.A. d'observer la conduite des humains et la reproduire. Comme le montre le reportage, au bout d'une dizaine d'heures de conduite manuelle, la voiture est capable de circuler sur l'autoroute "comme un jeune conducteur".

Quelque chose à ajouter ? DItes-le en commentaire.