Le plus gros événement Microsoft de l’année est sur le point de commencer. La conférence annuelle Build se tiendra ce mercredi 30 mars à San Francisco.

VOIR AUSSI : Le HoloLens de Microsoft va vous permettre de communiquer par hologramme en 3D, comme dans "Star Wars"

Au menu de ce qui devrait être annoncé : des nouveautés sur l'Hololens, Windows, l’intelligence artificielle ainsi que sur le cloud pour les entreprises et les projets de ses développeurs. Même si on attend tout de même quelques surprises, voici un résumé de ce dont il devrait être question pendant l’évènement.

La prochaine version de Windows

Microsoft va dévoiler sa prochaine version de Windows, dont le nom de code pourrait être, selon certains, "Redstone" (le véritable nom devrait être annoncé pendant la conférence). On sait déjà que cette future version proposera des extensions pour Edge et une amélioration de l’application Maps, grâce au programme Insider.

extensions_crop-abe79f6d-4838-4a48-a43d-fc0affa6e735.png
Extensions pour Edge.

Même si la prochaine version ne sera surement pas aussi innovante que Windows 10, elle s’attachera toutefois à améliorer ses caractéristiques existantes et à travailler sur les mises à jour annoncées l’année dernière. Les regards se tourneront également sur Cortana, Office et Skype, même si certaines nouveautés ont déjà fuité ces derniers mois.

Les "Universal Apps"

Les applications universelles comptent parmi les avancées majeures de Windows 10 et sont celles qui avaient le plus retenu l’attention des développeurs lors de la précédente conférence. Un an plus tard, de plus en plus d’entreprises – dont Uber, Netflix et Twitter – ont créé leurs "Universal Apps", tandis que de nombreuses sont encore en chantier.

Du nouveau attendu également du côté d'Xbox : bien qu’annoncées il y a plus d’un an, il semble que Microsoft soit prêt à rendre ses "Universal Apps" accessibles aux développeurs. Une session Xbox, intitulée "Créer pour des écrans larges", est prévue dans l’agenda des conférences et devrait clarifier l’information.

Le géant de la tech en dira aussi plus sur sa récente acquisition de l’entreprise de développement Xamarin et sur la manière dont les développeurs continueront à rendre les applications iOS, Android et .NET compatibles avec Windows 10.

L'intelligence artificielle

Ce n’est plus un secret : Microsoft a investi beaucoup dans l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique. Même si peu de détails ont fuité sur ces projets, les observateurs espèrent qu’un nouveau thème sera abordé durant Build. Microsoft profitera sûrement de l’opportunité pour montrer les progrès réalisés et dévoilera peut-être des projets expérimentaux autour de son intelligence artificielle. L’année dernière, un site de "test d’âges" avait été dévoilé.  

VOIR AUSSI : Microsoft présente ses excuses pour les tweets racistes de Tay et travaille à son amélioration

L’entreprise pourrait également évoquer ses essais sur les chatbots, et sa vision de l’avenir pour les interfaces conversationnelles entre utilisateurs.

HoloLens

Microsoft a déjà annoncé que le kit de développement d'HoloLens serait expédié plus tard dans la semaine à une poignée d'utilisateurs triés sur le volet. Des annonces sont donc aussi à attendre de ce côté-là : on pourrait voir apparaître de nouvelles applications – il est déjà question de Skype et de quelques autres –, de nouveaux jeux et des caractéristiques supplémentaires à la technologie.

mshololens_groupshot.jpg
Microsoft

Le hardware

Même si quelques rumeurs courent au sujet de la présentation d’un nouveau Surface Phone, la conférence ne devrait pas dévoiler beaucoup de nouveautés côté hardware. Et pourtant, certains avaient suggéré à la fin de l’année dernière que l’entreprise donnerait du grain à moudre durant la seconde moitié de l'année 2016. Qui sait, on pourrait avoir droit à quelques annonces surprenantes.

Puisque Build est avant tout une conférence pour les développeurs, Microsoft ne devrait pas complétement délaisser Windows 10 pour smartphones. Le géant de la tech a finalement commencé à rendre compatible Windows 10 pour des appareils plus anciens au début du mois et annoncera, on l’espère, du neuf pour la nouvelle version de Windows.

L’entreprise devrait également en profiter pour montrer le pouvoir de Continuum, l’incroyable option de la version mobile de Windows 10. Au moins une rumeur a déjà suggéré que Microsoft travaillait sur une version proche du "Handoff" d’Apple, une fonctionnalité permettant de faire circuler ses données plus facilement entre son mobile et son ordinateur.

Le cloud et les projets de Microsoft pour les entreprises 

Peu d'infos circulent sur ce terrain-là. Et pourtant, le "cloud business" de Microsoft reste un produit stratégique pour l’entreprise. Suspense donc, comme du côté de l’Azure Business.

Adapté par Chloé Rochereuil. Retrouvez la version originale sur Mashable

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.