Originaire de la République démocratique du Congo, Chanceline est enceinte de sept mois.

Elle marche depuis presque trois heures, et va continuer à marcher pendant encore deux heures supplémentaires. Elle doit se rendre à un rendez-vous médical chez un gynécologue situé à 27 kilomètres de chez elle.

Aucun transport public ou privé n'est disponible. Chanceline doit donc s’y rendre à pied. Son trajet est retranscrit en temps réel en vidéo ci-dessous – une réalité que partagent encore malheureusement beaucoup de gens autour du monde.

Les mères du monde entier sont parmi les plus impactées par les inégalités d’accès à la santé. C’est particulièrement vrai pour les femmes enceintes et les mères qui habitent dans des pays en développement, qui sont souvent laissées livrées à elles-mêmes quand il s’agit d’accéder à la santé, de façon pratique et abordable.

Plusieurs pays en développement sont des déserts en termes de santé, souvent à cause de temps de trajet trop longs ou de services trop coûteux. Et l’impact de ce manque est indéniable. 

Plus de 800 femmes meurent chaque jour de causes, pourtant évitables, liées à la naissance et à la grossesse.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a expliqué dans un rapport que plus de 800 femmes mourraient chaque jour de complications, pourtant évitables, liées à la naissance et à la grossesse. Presque toutes ces femmes – au nombre hallucinant de 99 % – vivent dans des pays en développement.  

Parmi les problèmes rencontrés, et responsables de la plupart de décès liés à la maternité, on compte des saignements abondants, une pression sanguine élevée pendant la grossesse, et des complications dues à des avortements à la va-vite. Ces complications pourraient être évitées, en encourageant un meilleur accès à la santé et en facilitant l'accès aux connaissances médicales pour les futurs mères et le personnel médical.  

C’est là que la santé mobile, connue sous l’abbréviation mHealth, pourrait devenir un filet de sécurité majeur pour certaines communautés dans les pays en développement. En utilisant de simples téléphones, mHealth permet d'élargir la santé publique, de fournir des informations, et de faciliter l’accès aux consultations et aux soins. 

Dans les pays en voie de développement, où les téléphones sont, contre toute attente, souvent facilement accessibles, mHealth apporte des solutions concrètes aux femmes enceintes. À partir de messages SMS, mHealth forme les mères à l’utilisation d’applications leur permettant de profiter d'une assistance médicale par des professionnels.  

Ces huit applications sont en train de révolutionner le monde de la santé dans les pays en développement.

1. GiftedMom

10514449_884229271591027_625768401719132911_o.jpg
GIFTEDMOM, FACEBOOK

GiftedMom, un professionnel de la santé par mobile basé en Afrique, travaille avec des ONGs pour fournir des services de téléphonie gratuits aux femmes enceintes ou déjà mères.

En utilisant différentes applications et des messages SMS, GiftedMom propose une large sélection de services de santé accessibles par téléphone.L’application s’est d’abord lancée au Cameroun, où près de 7 000 femmes meurent chaque année de complications liées à la grossesse. Pour aider à inverser la courbe de la mortalité infantile dans le pays, GiftedMom permet à des femmes enceintes et des nouvelles mères de souscire à des messages sms gratuits destinés à les informer sur les soins prénataux, les vaccins et la santé génésique. Les messages rappellent aux mères les grandes étapes de la grossesse et les soins de santé dont ont besoin les nouveau-nés.   

Plus de 6 700 mères utilisent actuellement l’application au Cameroun et au Nigéria.

2. Zero Mothers Die

Zero Mothers Die fournit des téléphones aux femmes en Afrique – en particulier au Ghana, au Gabon, au Mali, au Nigéria, et en Zambie – et ce gratuitement, avec l’espoir de réduire le déficit d’accessibilité à la santé pendant la maternité.

Les téléphones utilisent les messages SMS pour fournir aux femmes vivant dans des régions isolées des informations essentielles sur la grossesse et la naissance.

Les téléphones sont fournis avec du crédit téléphonique, sans frais supplémentaire, que les femmes peuvent utiliser pour appeler des personnels soignants locaux en cas d’urgence. Zero Mothers Die utilise aussi la connectivité pour former le personnel médical grâce à une application partenaire qui leur permet d’accroître leurs connaissances, et aussi d'améliorer le suivi des femmes enceintes.

3. maymay

10411918_1523150714581705_7081885781127637668_n.png
Maymay, Facebook

En Birmanie, les taux de mortalité infantile et de maternité sont extrêmement hauts par rapport aux pays voisins. Et l’application maymay entend mettre fin à cet écart. L’application gratuite envoie chaque semaine trois alertes santé personnalisées aux femmes enceintes, notamment des conseils pour faire en sorte que la grossesse se passe au mieux.

Ces conseils peuvent aussi bien porter sur l’alimentation et les symptômes de la grossesse que sur les bons objets à donner à un bébé – et ce, en fonction de l'étape de la grossesse dans laquelle se trouve l'uitlisatrice. L’application permet aux femmes enceintes de trouver des médecins dans leur zone d’habitation.

4. Safe Delivery

Développé par la Maternity Foundation, l’application Safe Delivery donne des instructions simples au personnel de santé travaillant dans des régions éloignées sur la manière dont gérer les naissances compliquées. Elle espère améliorer la qualité de l'accès à la santé et réduire la mortalité des nourrissons et des mères en fournissant des conseils pratiques à suivre en cas de difficultés.

D’abord lancé en Éthiopie et au Ghana, Safe Delivery utilise des vidéos animées pour fournir des instructions aux travailleurs de la santé en se focalisant sur les bons gestes à adopter en cas de complications à la naissance, comme un nourrisson qui ne respire pas ou dans le cas d'une grossesse prolongée.

L’application contient également des flashcards (des fiches informatives téléchargeables), de manière à ce qu’une sage-femme puisse accéder facilement à ces informations en dehors de situations d’urgence. Safe Delivery est disponible en anglais et dans certains dialectes régionaux, ce qui permet de toucher un public plus large.

5. MAMA

M12032675_804243359672898_1542050535963122128_o.jpg
Mama, Facebook

MAMA, ou "Mobile Alliance for Maternal Action", a créé une application qui envoie des messages SMS gratuits aux mères et aux femmes enceintes au Bangladesh, en Afrique du Sud, et au Nigeria. Les femmes reçoivent des messages en fonction de leur état de santé et leur culture, deux à trois fois par semaines, ce qui les aide à emmagasiner des connaissances sur la santé qui passent souvent au second plan.

Les messages concernent trois phases importantes de la maternité auxquelles les femmes sont confrontées : les signes précurseurs, les rappels et les encouragements. Ce dernier point est particulièrement important. En plus de conseils et d’informations concernant la santé, les utilisatrices reçoivent des messages d’encouragement les félicitant en tant que mères – ce qui est peut-être tout aussi important que le reste.

6. Mobile Midwife

Pour fournir un meilleur accès à la santé aux femmes au Ghana, l'application Mobile Midwife utilise des messages sms et des messages vocaux préenregistrés pour diffuser des informations aux femmes enceintes, aux mères et à leurs familles. Les messages envoyés par l’application sont calibrés en fonction de l’étape de la maternité dans laquelle se trouve son utilisatrice.

Mobile Midwife est aussi utilisé en parallèle de l'application Nurses que le personnel médical utilise pour collecter des informations sur ses patients et télécharger ses archives dans une base de données centralisée. Grâce à l’application, le personnel de santé peut suivre la santé d’un patient et identifier ceux qui doivent recevoir des services médicaux.

7. Suyojana

swasti.jpg
YOUTUBE, SWASTI

Une "Auxiliary nurse midwives (ANM)", comprendre une auxiliaire sage-femme, est un personnage clé pour réduire les inégalités d’accès aux soins médicaux entre les femmes enceintes dans les pays en développement. Responsables de tâches comme l’immunisation, l’évaluation de l’urgence et du personnel référent dans certains cas, les sages-femmes sont essentielles dans la maternité – et l’application Suyojana les aide à assumer ce rôle difficile.   

Suyojana aide les sages-femmes à améliorer leurs connaissances médicales et leur capacité à évaluer de l’état de santé de leurs patientes. L’application est un "système de support de la décision clinique basé sur le mobile" capable de conseiller dans toutes les phases de la maternité.  

Elle sert aussi de support d’archives pour les données médicales, en permettant aux sages-femmes d’ajouter le statut de leurs patientes dans directement via l'application. Ces informations sont transférées dans une base de données où elles peuvent être sauvegardées et analysées, ce qui aide les professionnels de la santé à identifier les tendances régionales et améliorer l'aide aux différentes communautés.

8. Safe Pregnancy and Birth

Safe Pregnancy and Birth est une application qui fournit des informations sur la maternité aux mères et au personnel médical. Elle se focalise sur quatre points majeurs : la collecte de données, le suivi des patients, l’éducation sur la santé et les rappels de rendez-vous médicaux.

Disponible en anglais et en espagnol, Safe Pregnancy and Birth relaie des information aux femmes enceintes, notamment sur la manière dont rester en bonne santé pendant la grossesse, de faire face aux difficultés et aux situations d’urgence. Elle contient aussi des instructions étapes par étapes pour le personnel médical travaillant dans des communautés excentrées en expliquant comment prendre la tension, recevoir des personnes en état de choc ou encore stopper une hémorragie post-naissance.

--

Adapté par Chloé Rochereuil. Retrouvez la version originale sur Mashable

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.