La société Hyperloop Transportation Technologies a annoncé jeudi la signature d’un accord avec le gouvernement slovaque en vue de construire un Hyperloop.

Ce tube surélevé, dans lequel se déplaceraient à très grande vitesse des capsules de transports, relierait Bratislava avec Vienne (Autriche) et Budapest (Hongrie).

"La Slovaquie est un leader dans les secteurs de l’automobile, du matériel scientifique et des industries énergétiques, soit dans la plupart des aires de compétences requises dans la construction d’un Hyperloop", explique Dirk Ahlborn, PDG de Hyperloop Transportation Technologies. "Avoir un Hyperloop européen permettrait de stimuler la collaboration et l’innovation au sein de la Slovaquie et à travers toute l’Europe."

Vous êtes surpris de lire que la Slovaquie est un leader de la tech automobile ? Vous ne devriez pas : c’est là-bas que sont assemblées la Volkswagen Touareg, l’Audi Q7 et la Porsche Cayenne. Sans oublier la voiture volante AeroMobile qui est aussi un petit bébé slovaque.

Selon la société porteuse du projet, un trajet Bratislava-Vienne ne prendrait que huit minutes avec un Hyperloop à pleine vitesse. À titre de comparaison, le même trajet en voiture prend aujourd’hui environ une heure.

En plus de permettre aux gens de se déplacer rapidement entre les grandes villes de l’Est européen, un Hyperloop slovaque ouvrirait la porte à de nouveaux projets d’Hyperloops en Europe.

Quand Mashable a demandé à Dirk Ahlborn quand est-ce-que le projet verrait le jour, le PDG de Hyperloop Transportation Technologies a répondu qu’il pourrait arriver "très vite". Impossible toutefois de donner une date d’inauguration précise tant le nombre de facteurs devant être réunis pour donner naissance au projet est grand.

Parmi les interrogations en attente : trouver le lieu de construction de la ligne d’Hyperloop et surtout un accord budgétaire. Il faudra aussi discuter avec l’Union européenne et le fond d’investissement slovaque pour finaliser les détails du projet.

Vous l’aurez compris, l’Hyperloop en Europe, ce n’est pas pour tout de suite mais au moins cet accord montre que le projet est en bonne voie. 

--

Adapté par Chloé Rochereuil. Retrouvez la version originale sur Mashable

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.