Le géant de l’Internet Google et le constructeur automobile américain Ford envisageraient une alliance via une joint-venture pour lancer au plus vite sur le marché une future voiture autonome.

C’est Yahoo! Autos qui révèle l’information. Évoquant plusieurs sources proches du dossier, le site affirme que Google et le géant américain de l’automobile Ford sont en discussion pour créer une coentreprise qui produirait des voitures autonomes. Le site Autononews semble confirmer l'information.

Google teste depuis 2010  ses voitures sans conducteur sur les routes du Texas et de la Californie. Ces 53 véhicules ont déjà plus de deux millions de kilomètres au compteur. Google voudrait passer à l'étape supérieure : la production en masse pour une commercialisation.

Le cofondateur de Google Sergey Brin avait annoncé par le passé l’intention de la firme de Mountain View de s’associer avec un constructeur établi. Avec cette alliance, Google s’épargnerait ainsi des milliards de dollars de dépense pour construire ses voitures futuristes.

Ford se veut à la pointe

Pour le moment, le logiciel de conduite autonome développé par Ford est encore balbutiant. Une association avec Google serait donc synonyme d’un grand bond avant pour le constructeur américain qui pourrait bénéficier alors de systèmes de pointe dans le domaine.

Un partenariat avec Google s’inscrirait dans la stratégie poursuivie par Ford depuis quelques années pour apparaître comme un leader technologique. En 2012, Ford avait ainsi ouvert un bureau dans la Sillicon Valley pour être au plus près des innovations. La semaine dernière, le constructeur américain avait annoncé un investissement en recherche et développement. Objectif : électrifier 40 % de ses modèles d’ici à 2020.

L’information reste pour le moment à prendre avec des pincettes. Mais ce projet de joint-venture entre Ford et Google devrait être annoncé lors de la grand-messe de l’innovation technologique, le CES de Las Vegas, en janvier prochain.