Ils sont là, prêts à jaillir du papier cadeau le soir de Noël, alors que vous vous serez déjà enfilé trop de coupes de champagne pour dire autre chose que "oh dis donc c'est sympa" : les cadeaux nazes.

À moins que vous ne fassiez partie de ces personnes qui ont fait le choix de ne plus s’offrir de cadeaux "entre adultes" – "cette année on fait juste pour les petits" – (même si j’estime que cet arrangement ne convient en vrai à personne, sauf au radin qui a eu l’idée de le proposer en premier), je crois que vous vous sentirez à peu près tous concernés par les lignes qui vont suivre.

VOIR AUSSI : J'ai testé les hotlines du Père Noël et je ne crois plus en rien

Présentement, soit à quelques jours de l’anniversaire de la naissance de Jésus, je pense qu’il est nécessaire d’aborder la question des cadeaux dits "de merde". Les cadeaux de merde nous sont la plupart du temps offerts par une personne suffisamment proche de nous pour avoir été forcée de penser "à un petit quelque chose", mais aussi suffisamment éloignée pour ne s’être interrogée qu’environ 37 secondes sur la nature dudit présent, soit l’équivalent du temps passé dans le rayon du magasin pour l’acheter.

Ces personnes sont généralement :

  • Des parents au 3e ou 4e degré (cousins, oncles et tantes, neveux ou nièces)
  • Des beaux-parents
  • Les conjoints ou petits amis éphémères des personnes ci-dessus

(Attention, je ne dis pas que ces parents ou relations nous offrent forcément des cadeaux de merde. Juste que nous avons statistiquement plus de chances d’en recevoir un de leur part.)

Les cadeaux de merde posent deux problèmes majeurs : ils nécessitent de feindre à la fois la surprise et la satisfaction au moment de leur déballage, d’abord ; ils demandent ensuite à être rangés chez nous, alors même qu’on a jamais pu trouver une place décente à l’aspirateur.

J’ai ainsi souhaité dresser une liste de ces objets pénibles, afin, peut-être, d’éviter à l’un d’entre nous d’en déballer un au pied du sapin et d’avoir à le rapporter chez lui en train. Je ne peux donc que vous inciter à partager au maximum cet article à votre réseau, car il va de soi que plus nous serons nombreux à le lire, moins nous aurons de chances, tous autant que nous sommes, de nous retrouver personnellement avec l’un de ces cadeaux de merde. C’est ensemble que l’on accomplit de grandes choses. 

N.B. : Toute ressemblance avec un cadeau qui m'a déjà été offert par le passé est fortuite.

Le bracelet connecté

fitbit.jpg

Vous vous souvenez de ces marques qui ont essayé de nous faire croire que compter le nombre de pas qu’on fait dans la journée, c’est super cool ? Bon, eh bien certaines existent encore. Et leurs bracelets connectés sont clairement dans le top de la liste des cadeaux nazes depuis 2015. Méfiance.
Astuce : éviter toute référence positive à l’Apple Watch, qui pourrait être mal interprétée.

Les coupelles apéro Maison du Monde

coupelles_apero.jpg

Les coupelles apéro – ou toutes autres pièces de vaisselle qui ne nous serviront jamais à rien, à part peut-être à faire office de cendrier un soir de beuverie –, sont généralement offertes dans des coloris très éloignés des nôtres, et affichent souvent des messages en toutes lettres, du type "Bon appétit", "C’est quand l’apéro ?" ou encore "Tapas party". Il est extrêmement difficile par la suite de leur trouver une place dans nos placards.
Astuce : les coupelles apéro se cassent facilement, d’un geste maladroit.

Les moules à glaçons funs

glacons_petits_pois.jpg

Alors déjà, un moule à glaçons n’est jamais "fun". Ensuite, la plupart des gens qui disposent d’un congélateur en stockent déjà une dizaine dedans.

Le livre spécial toilettes

livres_toilettes.jpg

Grand classique de Noël depuis une petite décennie, le livre spécial toilettes est communément de forme inhabituelle, de manière à ne pas pouvoir le caler dans sa bibliothèque. Il est pensé pour les petits espaces que sont habituellement les toilettes, et pour y rester à tout jamais, couvert de poussière. Son titre est souvent raffiné ("L’essentiel pour se détendre sur le trône"), et son contenu toujours de qualité ("150 idées pour emmerder ses collègues").
Astuce : il est fait de papier. Je n’en dirai pas plus.

Le "bon pour"

bon_pour.jpg

Le cadeau des feignasses par excellence. Si le "bon pour" promet la plupart du temps de grandes choses ("bon pour un massage aux pierres chaudes à l’Institut Carita", "bon pour un week-end à deux à la destination de ton choix"), il est toujours déceptif, voire carrément mensonger. Le "bon pour" a la particularité d’avoir été rédigé quelques minutes avant le moment d’offrir ses cadeaux, sur une feuille volante.
Astuce : il est fait de papier. Ce qui signifie qu’il constitue légalement une promesse de cadeau en cas d’absence de nouvelle dudit cadeau.

Une étoile dans la galaxie

certificate9_preview_fr.jpg

Sachez que la personne qui vous offre un "titre de propriété d’une étoile dans la galaxie d’Orion" a de graves problèmes d’argent. Aidez-là si vous le pouvez.  

Le kit pour faire des cocktails

kit_cocktails.jpg

J’ai longtemps hésité à écrire "le coffret-cuisine", une catégorie de cadeaux de merde plus générale, mais j’ai préféré me limiter au kit pour faire des cocktails. Pourquoi ? Parce que c’est tout simplement l’un des cadeaux les plus foireux qui existent, non seulement parce que le shaker et les petits bitognos qui vont avec sont toujours de qualité médiocre, mais aussi parce que personne ne fait des cocktails chez soi (avec un shaker de qualité médiocre).

La bougie de massage

bougie_massage.jpg

Terrible, terrible objet que la bougie de massage, qui demande à allumer une mèche, à attendre des plombes avant que de se mettre un liquide entre l'huile et la cire sur le corps, et qui en plus donne des boutons sur le dos.

Les chocolats Lanvin

chocolats_lanvin.jpg

Certaines personnes pensent que les chocolats de supermarché comptent parmi les cadeaux "qui font toujours plaisir". La vie est ainsi faite.

Le coffret de bain parfum intégral mangue

coffret_mangue.jpg

Cet intemporel se compose la plupart du temps d’un gel douche, d’un gommage et d’une huile de bain, tous du même parfum, le pire étant peut-être cacao (ce qui revient grosso modo à prendre un bain de Nesquik). Comme la bougie de massage, ses produits peuvent occasionner des réactions cutanées s’ils sont de mauvaise qualité, et peuvent s’installer de longues années dans nos placards de salle de bain sans jamais être ouverts. Ils sont aussi finalement à nos salles de bains ce que les coupelles apéro sont à nos cuisines.

Un cadeau pourri à ajouter ? Dites-le en commentaire.