Le Web est submergé par la publicité et les recommandations. Deux artistes alertent sur la course à l'algorithme le plus insidieux.

Tous les jours, nous voyons écrit, sur nos réseaux sociaux ou nos sites Web marchands, des messages du type : "les personnes qui ont aimé ceci ont aussi apprécié…", "les clients qui ont acheté cet article ont aussi achetés…", etc. Ces fameuses recommandations algorithmiques, basées sur le profil et l’historique de recherche, sont devenues si communes qu’on n’y fait, souvent, même plus attention. 

VOIR AUSSI : Un artiste réalise des sculptures en or des sites Web que nous utilisons tous

Deux artistes basés à Londres, Scott Kelly et Ben Polkinghorne, ont lancé un nouveau projet intitulé "Signs of the Times" pour nous encourager à réfléchir à ces recommandations. En Nouvelle-Zélande, ils ont installé une série de bannières, dans un certain nombre de lieux, reprenant les codes des publicités sur Internet pour "faire remarquer comment ces pubs envahissent l’Internet", ont-ils affirmé à The Verge.

Ils ont expliqué au magazine tech qu’ils n’avaient pas l’intention, avec ce projet, de pointer du doigt, de faire de grande déclaration sur le côté néfaste des publicités sur le Web. Ils veulent simplement capter notre attention pour nous faire réfléchir à la manière dont nos choix sur Internet – et dans la vie réelle – peuvent être influencés. Voici quelques images de "Signs of the Times", littéralement "Signes du Temps".

reco1.jpg
Scott Kelly/Ben Polkinghorne
reco2.jpg
Scott Kelly/Ben Polkinghorne
reco3.jpg
Scott Kelly/Ben Polkinghorne

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.