Qui n'a pas un jour rêvé de dormir dans le même lit que Donald Trump, à l'époque où il était encore jeune, innocent et inoffensif ? Personne ? Pourtant, grâce à Airbnb, le rêve peut devenir réalité.

Chacun possède sa propre vision de l'american dream. Pour certains (mais on aimerait bien savoir qui), ce rêve consiste peut-être à dormir dans la demeure où Donald Trump a passé son enfance.

VOIR AUSSI : Donald Trump a quitté Washington, laissant apparaître un double arc-en-ciel au-dessus de la Maison Blanche

Pour ces originaux-là, le rêve est devenu réalité grâce à Airbnb, pour la modique somme de 725 dollars (soit 617 euros) la nuit. Dotée de 5 chambres et 3 salles de bain, cette jolie maison de style Tudor se trouve dans dans le quartier de Jamaica Estates dans le Queens, à New York. Elle est désormais disponible en location sur Airbnb. Alors dépêchez-vous de réserver la parfaite escapade républicaine pour votre prochain week-end en famille.

annonce-airbnb-donald-trump-maison-enfance-new-york.jpg
SCREENGRAB

"Peu de choses ont changé depuis l'époque où les Trump vivaient ici", explique l'annonce. "La cuisine est d'origine et les meubles opulents représentent le style et le luxe dans lesquels les Trump ont vécu. Voilà une occasion spéciale et unique de passer quelques jours dans l'ancienne maison de l'actuel président."

Le logement peut accueillir jusqu'à 20 personnes et dispose même d'une silhouette en carton géante de Donald Trump dans le salon, "un compagnon idéal pour regarder Fox News tard dans la nuit."

photo-salon-annonce-offre-airbnb-donald-trump-maison-enfance.jpg
AIRBNB

L'annonce est certifiée sur Airbnb mais n'a aucun lien avec la Maison Blanche, la présidence, Donald Trump lui-même ou l'organisation Trump.

Un propriétaire anonyme

Misha Hagani, directeur de Paramount Realty USA, est l'homme qui a vendu cette maison aux enchères pour 2,14 millions de dollars (soit 1,8 millions d'euros) à un acheteur anonyme en mars. Il a confirmé au média Newsday l'authenticité de l'annonce. "L'opérateur de l'offre Airbnb est quelqu'un que je connais, et ils m'ont contacté pour m'expliquer le plan qu'ils avaient en tête", explique Misha Hagani.

Difficile de savoir cependant qui est à l'origine de l'offre. "J'ignore si je peux parler de ça", admet le commissaire-priseur. "Mais je sais qui c'est. Quant à savoir si c'est le propriétaire… ou quelqu'un d'autre… Je ne sais juste pas si la personne souhaite être identifiée". L'offre explique tout de même que le gérant vit "dans l'une des chambres qui ne vous sera pas accessible durant votre séjour". Que de mystère.

– Adapté par Charlotte Viguié. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.