Au Handsome Her, un café vegan situé à Melbourne, une taxe "gender pay gap" a été mise en place. Son but : faire prendre conscience de la persistance des inégalités salariales dans le monde du travail, aux dépens des femmes.

Handsome Her est un café à Melbourne qui se décrit comme un "espace organisé par les femmes pour les femmes". Ces derniers jours, il crée le débat en Australie en raison des "règles adoptées par la maison". Écrites à la craie sur un tableau noir mis en évidence près du comptoir, elles visent à sensibiliser les clients au gender pay gap, en français, l'écart de rémunération qui subsiste ntre hommes et femmes.

VOIR AUSSI : Les inégalités hommes-femmes existent aussi sur Wikipédia, et certains tentent d'y remédier

Au nom de la règle numéro 2, les hommes voient le prix de leurs commandes majoré de 18 %, une taxe qui sera reversée à des associations venant en aide aux femmes, explique le café. La répartition des places dans l’établissement se fait également en faveur des femmes qui ont la priorité pour s’asseoir. Ceci étant dit, le café précise que "le respect va dans les deux sens". C’est la règle numéro 3.

La taxe de 18 % a été fixée sur la base d’un rapport remis en 2016 par l’agence australienne chargée de veiller au respect de l’égalité professionnelle entre les sexes. Selon ces chiffres, à temps complet, les femmes en Australie gagnent en moyenne 17,7 % de moins que les hommes.

L’initiative fait beaucoup parler d'elle. Mais à ceux qui lui reprocheraient d'être une énième gesticulation féministe source de conflit, la propriétaire du Handsome Her, Alex O’Brien précise que la majoration n'est pas imposée, dans une interview au site Broadsheet, vendredi 4 août : "On demande aux hommes s’ils veulent payer la taxe", explique-t-elle. L’objectif après tout est simplement de rassembler de l’argent à reverser aux associations.

Des hommes se sont spécialement déplacés pour payer

Ces derniers jours, le café a eu beaucoup de succès, raconte le personnel de l’établissement dans un post Facebook. Des hommes se sont même spécialement déplacés jusqu’à son restaurant pour payer la taxe, et le week-end dernier, les clients se bousculaient au Handsome Her.

Si l’opération a offert à l’établissement une publicité à travers tout le pays, le café se réjouit d’avoir pu ouvrir en Australie "la discussion autour des inégalités salariales".   

– Adapté par Majda Abdellah. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.