Le designer et artiste Fernando Abellanas s'est aménagé une petite cabane sous un pont d'autoroute parce que... parce que... parce que pourquoi pas.

À l’étage vous avez la chambre, à gauche le bureau, à droite le salon et la cuisine. Pas de vis-à-vis, un peu bruyant en journée, mais vue sur cour arborée.

VOIR AUSSI : Cette start-up étudie comment la technologie peut transformer le design

En dessous du pont d’une autoroute quelque part en Espagne, le designer Fernando Abellanas s’est aménagé un petit studio digne d’un trou à rat parisien à 900 euros par mois. Quelques tableaux, une table, une chaise, une couette. Le sol et les murs en bois sont suspendus dans le vide grâce à un système de plateforme roulante.

Selon Atlas Obscura, le designer a voulu souligné les contradictions qui traversent bien souvent les villes : alors que des milliers de gens conduisent au-dessus de lui, il est complètement seul dans sa cabane urbaine. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.