Jamais une paire de baskets n'avaient atteint une telle somme lors d'une vente aux enchères publique.

On ne connaît pas l’identité de l’acheteur. Tout ce qu'on sait, c'est qu’il chausse du 45.

Quoiqu’il en soit, cette personne vient de dépenser vraiment beaucoup d’argent pour s’offrir une paire de sneakers. Mais pas n’importe laquelle : une paire historique et collector, qui tient une place légendaire dans l’histoire de la pop culture.

VOIR AUSSI : La Nike HyperAdapt, la fameuse basket autolaçante de "Retour vers le futur", est un vrai bijou de technologie

Une paire de Nike Air Mag autolaçantes, inspirées de celles portées par Marty McFly dans "Retour vers le futur 2" – a atteint le prix de 52 500 dollars (près de 47 000 euros) lors d’une vente aux enchères publique.

Nike avait sorti des répliques du modèle Mag en 2011, mais celles-là n’étaient pas équipées du système de laçage automatique qui ont fait la renommée des baskets dans la film sorti en 1989. Mais en 2016, l’entreprise avait réussi la prouesse d’ajouter cette fonctionnalité futuriste à un nouveau modèle de Nike Air Mag.

Et c’est une paire de cette édition limitée de 2016, imaginée par le mythique designer Tinker Hatfield, qui vient d’être vendue pour plus de 46 000 euros.

nike_air_mag.jpg

Heritage Auctions, qui organisait la vente, a annoncé que l’offre de 52 500 dollars est un record mondial pour une paire de chaussures de collection lors d’une vente aux enchères publique.

L’année dernière, une paire du même modèle s’était vendue à 104 000 dollars (93 000 euros) lors d’une vente aux enchères à Hong Kong. Mais il s’agissait d’une vente privée caritative qui avait pour but de lever des fonds pour la fondation Michael J. Fox, créée par la star de "Retour vers le futur" en 2000 pour vaincre la maladie de Parkinson.

– Adapté par Louise Wessbecher. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.