Le géant du sportswear Nike a élaboré un hijab adapté à la pratique du sport, de quoi faciliter la vie de nombreuses athlètes musulmanes.

Il y a quelques semaines au Moyen-Orient, Nike mettait en ligne une campagne publicitaire destinée à encourager la pratique du sport par les femmes. Aujourd’hui, la marque de sportswear poursuit dans cette direction en révélant qu’elle mettra en vente dès le printemps 2018 un hijab spécialement conçu pour la pratique du sport.

VOIR AUSSI : Le premier maillot de foot avec hijab sera porté par des Afghanes

"Le Nike Pro Hijab a été imaginé pour répondre aux demandes de nos athlètes qui nous disaient qu’elles avaient besoin de ce produit pour réaliser de meilleures performances, et nous espérons que cela pourra aider les athlètes du monde entier", a expliqué une porte-parole de Nike Megan Saalfed au site Al Arabiya English.

Alors après avoir vu Sarah Attar – l’une des deux premières femmes de l’histoire à représenter l’Arabie saoudite – courir un 800 m voilée aux JO de Londres en 2012, la marque a fait fait plancher ses designers pour concevoir un voile noir léger, respirant et capable de rester en place pendant un effort physique intense. Sans oublier d’apposer la virgule blanche de la marque bien en évidence au niveau de l’oreille.

"Les femmes peuvent tout faire"

La patineuse des Émirats arabes unis Zahra Lari a notamment participé à l’élaboration de ce Nike Pro Hijab, et pose en tenue pour les photos de la campagne pub. "Les gens pensent ou vous disent que vous ne pouvez pas faire certaines choses, mais je vais leur montrer que vous pouvez tout faire. Je suis voilée, je suis musulmane, je viens d’un pays du désert et je fais un sport d’hiver", a-t-elle confié au site Internet du Vogue Arabia.

nike_hijab.jpg
La patineuse des Émirats arabes unis Zahra Lari a participé à l'élaboration du Nike Pro Hijab.
Nike

Comme Zahra Lari, de nombreuses athlètes professionnelles musulmanes se sont exprimées sur l’importance de pouvoir porter un voile adapté à leur sport. À Rio en 2016 par exemple, l’escrimeuse Ibtihaj Muhammad combattait avec son hijab, devenant la première sportive américaine voilée à participer aux Jeux olympiques.

Reste à voir si le Nike Pro Hijab, vendu dès le printemps 2018, fera changer d’avis les fédérations sportives, comme la Fédération internationale de basket-ball (FIBA), qui interdit toujours la pratique de la compétition aux athlètes voilées.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.