Un ingénieur moléculaire et Youtubeur cuisinier du nom d'Andrew Dyhin a mis au point un procédé transformant les pommes de terre en fromage. À vos patates !

Voilà une idée qui devrait faire plaisir à la communauté végane et aux intolérants au lactose : il est possible de transformer nos bonnes vieilles patates en délicieux fromage.

VOIR AUSSI : Salut toi, petit grilled cheese sans pain et sans gluten

L'entreprise australienne PotatoMagic a mis au point un processus qui permet d'altérer la pomme de terre de nos jardins pour en faire une base alimentaire qui fond comme le fromage quand on la place en dessous d'un grill. À la tête de l'entreprise, on trouve Andrew Dyhin, ingénieur moléculaire, chef amateur de cette tubercule et Youtubeur à ses heures perdues.

On appele ce fromage un "chato"

En anglais, ce produit est surnommé "chato", la contraction de "cheese", le fromage, et de "potato", la patate. En bon français, le produit rejoindrait certainement la catégorie des "vromages", les fromages végétaux. Andrew Dyhin espère qu'à terme, ce procédé permettra de limiter le gaspillage alimentaire.

Sur sa chaîne YouTube, le chef poste aussi des vidéos tuto. Il a filmé ses manières innovantes de cuisiner ses boulettes de patate qui auraient été inspirées de Genghis Khan : "Je suis presque sûr qu'il a ramené ces boulettes de pomme de terre de Chine", sourit-il.

Crème glacée et mayonnaise

Le procédé utilisé par PotatoMagic est gardé secret mais Andrew Dyhin affirme qu'il est aussi capable de transformer les patates en d'autres produits tels que de la crème glacée ou de la mayonnaise.

Cela fait près de douze ans que le chef travaille sur la science de liquéfier une patate. Selon lui, les aprioris ont été le principal obstacle : "La meilleure façon de convaincre les gens, ça a été de leur faire goûter pour qu'ils se fassent leurs propres avis", explique-t-il à ABC Rural Australia.

C'est ainsi qu'Andrew Dyhin ne s'est jamais laissé décourager par l'attitude dubitative des autres. Le cuistot a pour modèle Bill Gates. En effet, le compte YouTube du fondateur de Microsoft est le seul que suit le chef. Et le blog de PotatoMagic cite ses mots au sujet de l'innovation culinaire en guise de conclusion : "Je pense que cela va être énorme. Et c'est une de ces choses qui va déconcerter les pessimistes…"

– Adapté par Romain Houeix. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.