Le changement, c'est maintenant. Voici notre programme.

Si vous avez ouvert cet article, c'est bien que vous êtes un utilisateur régulier ou occasionnel de ce type d'outil, qui avouons-le, a largement fait évoluer, dans nos sociétés occidentales, le jeu de l'amour et du hasard. Et malgré les clairs avantages de ces applications, il se peut que vous les trouviez, parfois, un brin bancales, pour rester polis.  

VOIR AUSSI : Swipe Buster, le site web pour savoir si quelqu'un vous trompe sur Tinder

C'est pourquoi, chers créateurs de Tinder qui nous lisez peut-être, on s'est permis d'émettre quelques petites idées.  

1. Un bloqueur de "dick pics"

Imaginez un système de reconnaissance… pour les pénis et autres parties génitales qui peuvent arfois s'imposer à nous de bon matin entre deux bouchées de tartine beurrée. Honnêtement, ce genre d'applis devrait être capable d'identifier les photos scabreuses et de les censurer, du moins dans un premier temps. Ensuite – mais cela ne nous regarde pas –, chaque utilisateur pourrait bien sûr être libre d'accepter de les voir, à condition qu'il ait été prévenu que de gros autocollants "Parental Advisory" pourraient être collés dessus dans la vraie vie, voyez-vous. Car si Facebook arrive à scanner à tout va n'importe quelle photo de sein(s), pourquoi pas les applis de rencontre ?

2. Une option pour savoir si notre target a été bloquée par des gens

Oui, c'est assez machiavélique, car après tout, si tel ou tel utilisateur a jugé bon de bloquer cette personne, rien ne nous dit que l'on en fera de même. Qui plus est, cela reviendrait un peu à réduire à néant les chances de quelqu'un peu à l'aise avec la drague de tomber sur l'âme sœur. Concevons plutôt un genre de "système d'alerte" qui pourrait s'enclencher au bout de 3 ou 4 blocages d'un profil par d'autres membres. Blocage qui serait lui-même à jusfifier, et ce de manière anonyme. Il faut avouer qu'on éviterait beaucoup plus facilement le/la sexiste/harceleur/psychopathe de service.

3. Un envoi régulier de messages de motivation

Que l'on ait ou non confiance en soi, des petites punchlines dignes d'un Barney Stinson pourraient, de temps en temps, nous faire l'effet d'une étoile dans Mariokart. "Il est impossible que tu finisses seul, Jean-Marc. Tes blagues sont beaucoup trop drôles."

4. La possibilité d'annuler un swipe, quel qu'il soit

Eh mer**, notre doigt a ripé. Non, on ne voulait pas DU TOUT faire rentrer ce jeune royaliste à polo rose "qui cherche activement une compagne" dans notre porte-feuille d'affinités. On ne voulait pas NON PLUS éjecter ce charmant éleveur de beagles qui "aime la rando et les vins de Bourgogne" à tout jamais. Bref, donnez-nous un moyen de revenir en arrière les gars. On accepte même que cette option soit limitée si vous le voulez. Pas plus d'une annulation par jour. Allez.

5. Un système d'"intervention" amicale 

Parfois, la lucidité d'un ami n'a pas de prix. "Respecte-toi", pourrions-nous lire directement dans un message push après avoir sollicité les conseils de notre meilleur(e) pote.

6. Un compteur de concurrents

C'est LE BON/LA BONNE, vous en êtes sûr(e). Mais LE BON/LA BONNE est aussi en train de discuter avec 18 autres personnes. 

7. Une interface personnalisable

Comic sans MS

Juste histoire de bannir toute de suite le gars qui utilise du Comic Sans MS.

8. Un moyen d'éditer les messages envoyés

NON MAIS JE SAIS QU'IL N'Y A PAS DE "T" À "TU ES". Pitié. 

9. Une petite fiche d'identité

One direction GIF

Qui stipulerait une particularité, un plat préféré, un groupe de musique favori ou encore, test ultime, notre historique Netflix. Non, on va peut-être un peu trop loin avec l'historique.

10. Un générateur de paroles de chansons

Souvenez-vous de cet article de BuzzFeed. Bah on voudrait pareil.

11. Un rappel à retourner dans la vraie vie

"Tu es sur cette application depuis 3 h 08 Jean-Marc. Tu devrais envisager de poser ce téléphone ou tes yeux resteront rouges à jamais."

Une brillante idée à ajouter ? Formulez-la en commentaire.