Depuis ce lundi et pour trois semaines, les usagers du métro de Londres sont sommés d'arrêter de serrer à droite et de ne plus doubler par la gauche dans les escalators. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le test ne rencontre pas un franc succès.

Le métro est un milieu hostile et néanmoins régi par deux ou trois règles. Ainsi, lorsque je suis arrivé à Paris il y a deux ans, on m'a très vite fait comprendre qu'il y avait UNE règle ultime à respecter absolument : dans les escalators, toujours se mettre à droite afin de laisser passer les gens pressés. Et gare à celui qui ne la respecte pas !

VOIR AUSSI : Ce chat est un passager comme les autres du métro de Tokyo

Alors forcément, aujourd'hui je me sens solidaire de la grogne des usagers du métro londonien, invités depuis ce lundi 18 avril à ne faire qu'une seule file dans les escalators au lieu des deux habituelles. En effet, une étude menée par l'association Transport for London (TfL) a prouvé que les escalators étaient plus efficaces si on se laissait porter par ceux-ci au lieu de doubler par la gauche les usagers qui restent stationnés à droite. Et pour faire le test, TfL a décidé de faire appliquer sa théorie durant les trois prochaines semaines.

Mais on ne se refait pas, comme le font remarquer ces quelques tweets de Londoniens :

Une expérience similaire en novembre 2015 avait pourtant réduit les bouchons de 30 %. Mais chassez le naturel, il revient (toujours) au galop. Et si le même test devait être organisé à Paris, il y a fort à parier qu'il ferait le même bide :

Adapté d'un article original de Gianluca Mezzofiore sur Mashable UK.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.