Si l'on connaît bien une chose de la Sibérie – cette grande terre inconnue qui occupe près de la moitié de la Russie –, c'est le froid.

La température moyenne en hiver est de -10 degrés et peut descendre jusqu'à -45 degrés, laissant le sol constamment gelé.

Et pourtant, cette région subarctique réputée pour son climat inhospitalier recèle bien d’autres choses. Près du village sibérien de Yangutum, des petits vendeurs locaux bravent les températures extrêmes de la toundra pour gagner leur vie. Les membres de cette petite communauté vendent des baies, du poisson ou de la viande à d’autres qui se déplacent courageusement à travers la région.    

Ils habitent dans des cabanes le long d’une route glacée zigzaguant entre les marais alentours appelés les "Zabolotie". La route est construite chaque hiver grâce à de l’eau versée en surface des marais qui, une fois gelée, permet aux véhicules de circuler entre ces régions isolées et le continent tout en évitant les marécages de l’été. Pendant les saisons les plus chaudes, la route de 350 kilomètres est impraticable.

La météo hostile a donné naissance à un marché et à un nouveau mode de vie pour les populations locales.

siberia0001.jpg
Huit petites huttes abritent un marché à côté du village de Yangutum, en Sibérie.
Alexander Aksakov, Getty Images
siberia0003.jpg
Une branche de viorne est accrochée sur une des huttes.
Alexander Aksakov, Getty Images
siberia0002.jpg
Hasiyal prend la pose dans sa cabane.
Alexander Aksakov, Getty Images
siberia0005.jpg
Un panneau "route glissante" sur une route en hiver, près du village de Yangutum en Sibérie.
Alexander Aksakov, Getty Images
siberia0006.jpg
Des carassins jaunes sont vendus au marché. Une partie du poisson est utilisée comme nourriture, l'autre est vendue à des grossistes sur la route l'hiver. Avec les baies rouges, le poisson est une des seules sources de revenu dans la région.
Alexander Aksakov, Getty Images
siberia0007.jpg
Izil pose devant sa hutte. Il travaille comme expéditeur dans le petit aéroport de son village de Topkinbashevo pendant l'été. Quand le trafic aérien s'arrête, il retourne vendre ses produits dans sa cabane.
Alexander Aksakov, Getty Images
siberia0004.jpg
Kamil prend la pause devant sa cabane. Kamil et sa conjointe Hasiya habitent dans le village de Setovo, près de la ville de Tobolsk.
Alexander Aksakov, Getty Images
siberia0008.jpg
Sur une des cabanes en bois, un petite panneau indique "Vérifiez l'argent sur place".
Alexander Aksakov, Getty Images
siberia0009.jpg
Hasiya, Kamil et leur chat Marussia posent dans leur cabane.
Alexander Aksakov, Getty Images
siberia0010.jpg
Une vieille bouilloire et quelques vêtements sont accrochés derrière la cabane de Gulsina.
Alexander Aksakov, Getty Images
siberia0012.jpg
Des brochets, congelés par le froid, sont vendus sur un marché à côté du petit village de Yangutum, en Sibérie.
Alexander Aksakov, Getty Images
siberia0011.jpg
Hatiya devant sa cabane.
Alexander Aksakov, Getty Images
siberia0013.jpg
Gulsina prend la pose dans sa cabane. Elle habite à Setovo, à côté de la ville de Tobolsk. Elle se rend au marché chaque année pour vendre des produits qu'elle récolte dans la nature : du poisson, des baies, de la viande et même du bois de bouleau et de pin pour les saunas.
Alexander Aksakov, Getty Images
siberia0015.jpg
Tuhtabiya pose devant sa cabane.
Alexander Aksakov, Getty Images
siberia0014.jpg
Des seaux remplis de fraises et de canneberges sont vendus sur un marché à côté du village de Yangutum en Sibérie. Chaque automne, les familles vont dans les marais alentours récolter des baies. Elles les y laissent jusqu'à l'hiver puis les ramènent dans leur maison par motoneige. Certain villageois les vendent à des grossistes et d'autres préfèrent les vendre sur le marché local.
Alexander Aksakov, Getty Images
siberia0017.jpg
Hatiya pose dans sa hutte à Yangutum. Son mari travaille comme mécanicien dans une station essence qui alimente le village en électricité et Hatiya travaille au "marché".
Alexander Aksakov, Getty Images
siberia0016.jpg
Kamil et sa femme Hasiya trie des baies à côté de leur hutte en bois.
Alexander Aksakov, Getty Images
siberia0018.jpg
Trois petites huttes en bois à côté du village de Yangutum en Sibérie.
Alexander Aksakov, Getty Images
siberia0019.jpg
Leniza tient un registre des biens vendus. Leniza et sa mère, Tuhtabiya, vit à Yangutum.
Alexander Aksakov, Getty Images
siberia0020.jpg
La route d'hiver la nuit à côté du village de Yangutum, en Sibérie.
Alexander Aksakov, Getty Images

Adapté par Chloé Rochereuil. Retrouvez la version originale sur Mashable

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire