Pendant plus d'une décennie, un Américain a revendu des tickets gagnants du jeu organisé par le géant du fast-food. Jusqu'au jour où le FBI est venu l'arrêter.

Ceux qui sont déjà allés chez McDonald's connaissent forcément le jeu Monopoly, que le géant du fast-food organise chaque année depuis 1987. Il permet, grâce à de petites vignettes collées sur les emballages de boissons ou sandwiches, de gagner des burgers gratuits, des bons d'achats, mais aussi des sommes d'argent, pouvant aller jusqu'à un million de dollars – soit environ 850 000 euros. Jerome Jacobson, surnommé "Uncle Jerry" (l'oncle Jerry en français), a lui gagné un beau pactole... grâce à un trafic de vignettes, rondement mené pendant douze ans.

VOIR AUSSI : Les internautes ont viré le pion dé à coudre du Monopoly, comme le fer à repasser avant lui

L'histoire, racontée dans un long-format publié le 28 juillet par le Daily Beast, commence dans les années 1990. À l'époque, Jerome Jacobson, un ancien policier, est en pleine reconversion professionnelle suite à un grave accident. Il trouve un nouvel emploi dans une entreprise d'impression, chargée notamment de produire les pièces du jeu Monopoly chez McDonald's.

24 millions de dollars

En 1989, il offre à son beau-frère une vignette de 25 000 dollars. Il ne se fait pas repérer alors très vite, il se met à imaginer un système permettant d'échanger ces vignettes de Monopoly contre des sommes d'argent. Il lance ses premières opérations en 1995, vendant par exemple des gains de 10 000 dollars contre 2 000 dollars.

Jerry distribuera plus de 24 millions de dollars de tickets gagnants

Ce petit trafic durera pendant pas moins de douze années, durant lesquelles l'oncle Jerry distribuera plus de 24 millions de dollars de tickets gagnants à des membres de sa famille, mais aussi à des propriétaires de clubs de strip-tease, des mafieux, des médiums, trafiquants de drogues ou familles de Mormons. L'ex-policier touche des commissions sur la plupart, mais il fait également quelques dons plutôt généreux, comme en 1995, lorsqu'un hôpital pour enfants malades reçoit dans sa boîte aux lettres une vignette d'une valeur d'un million – il admettra plus tard qu'il était à l'origine du cadeau. 

Une vaste enquête du FBI

En 2000, le FBI reçoit une mise en garde anonyme. Une personne explique qu'un récent gagnant d'un million de dollars a triché. Une enquête baptisée "Final Answer" (réponse finale) est alors lancée. Plus de 20 000 appels seront tracés depuis le téléphone de Jerome Jacobson. Grâce à ces écoutes, les enquêteurs parviennent à identifier une cinquantaine de personnes ayant profité ou étant complices du trafic de l'oncle Jerry.

monopoly-prison.jpg
L'oncle Jerry a fini à la case prison.
Bloomberg / Contributeur / Getty Images

Ce dernier est finalement arrêté, puis condamné en 2001 par une cour de justice américaine à trois ans de prison, et une amende de 12,5 millions de dollars. On ne sait pas si tous les faux-gagnants, eux, ont pu garder leur argent.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.