Certains espéraient que la tombe contienne les restes momifiés d'Alexandre le Grand, d'autres craignaient qu'elle déclenche une malédiction. Verdict ?

Au début du mois de juillet, un étrange et énorme sarcophage noir de près de trois mètres et de trente kilos était découvert en Égypte. Datant de l’époque de la dynastie lagide, la tombe avait été trouvée à plusieurs mètres de profondeur par des ouvriers, installée paisiblement à côté d'une statue blanche représentant une tête d'homme.

VOIR AUSSI : La Terre est officiellement entrée dans un nouvel âge géologique, le Meghalayen

À cause de son granit noir, de sa taille impressionnante, de sa localisation, de son poids important et de cette étrange statue, les spéculations sont allées bons trains pendant plusieurs jours en Égypte. Dans les médias locaux, suivis par la presse internationale, de nombreuses personnes espéraient avoir découvert le sarcophage d’Alexandre le Grand.

statueok.jpg
La statue découverte à côté de la tombe.
Ministère égyptien des Antiquités

D’autres craignaient que la tombe ne contienne des mauvais sorts ou des malédictions. Notamment sur les réseaux sociaux où l'affaire a pris une ampleur assez inhabituelle pour une découverte historique.

Que contenait la tombe la plus vieille jamais découverte à Alexandrie ? Simplement les ossements momifiés et en très mauvais état de trois personnes, visiblement une famille, et de l’eau d’égout. "Nous l’avons ouvert et, Dieu merci, le monde n’est pas tombé dans l’obscurité", a déclaré le ministre égyptien des Antiquités, sur place, après l’ouverture du sarcophage.

sarcophage1.jpg
Ministère égyptien des Antiquités

Le mystère de la tombe du souverain de Macédoine, l’un des personnages les plus célèbres de l’Antiquité, reste entier.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.