Le groupe RATP affirme "son soutien aux Bleus en célébrant cette victoire à leurs côtés, et avec l’ensemble de ses voyageurs", a-t-il annoncé lundi.

Au lendemain de la victoire des Bleus en finale de la Coupe du monde, la RATP a annoncé dans un communiqué qu'elle renommait six stations de métro pour l'occasion. Sur la ligne 2, Avron devient "Nous Avron Gagné" ; Charles de Gaulle - Étoile est rebaptisé "On a 2 Étoiles" et Victor Hugo se transforme en "Victor Hugo Lloris".

VOIR AUSSI : Les Bleus ont choisi Instagram pour célébrer leur victoire

Sur les lignes 6 et 14, Bercy se transforme en "Bercy les Bleus" ; sur la ligne 12, Notre-Dame des champs s'appelle désormais "Notre Didier Deschamps" et sur la ligne 13, Champs-Élysées - Clemenceau rend également hommage au sélectionneur en devenant "Deschamps Élysées - Clemenceau". 

Pour la régie, ces six nouveaux noms représentent "autant de clins d'œil aux champions du monde français".

Ce n'est pas la première fois que la RATP renomme des stations de métro (en 2016 et en 2017, elle avait déjà détourné des noms d'arrêts à l'occasion du 1er avril). Cette fois, on ignore combien de temps durera l'opération. Mais que ceux qui craignent de voir des touristes déboussolés se perdre dans les couloirs souterrains se rassurent : des panneaux indiquant le nom d'origine de la station resteront bien en place. 

Il a également été annoncé que ce lundi, de retour de Russie pour ramener la Coupe à la maison, les membres de l'équipe de France salueront la foule entre la Place de l'Étoile et le Palais de l'Élysée "à bord d'un bus électrique Open Tour Paris, filiale de sightseeing du groupe RATP, entièrement pelliculé pour l'occasion".

La banlieue privée de festivités intra-muros ?

Par ailleurs, le site Paris Luttes info a fait remarquer que pendant le soir de la finale, la préfecture de police a fait interrompre un certain nombre de bus dès 18h, "pour des raisons de sécurité". "Les bus de banlieue seront donc coupés au moment de fêter l’éventuelle victoire de l’équipe de France en direction de Paris", peut-on lire dans une brève publiée avant le match.

capture_du_2018-07-14_22-48-51.png

"Quelle est la justification apportée ? Comment se fait-il que des personnes ne puissent pas se déplacer parce qu’elles habitent au mauvais endroit ? Serait-ce parce que la jeunesse de banlieue est trop 'turbulente' ?", s'interroge-t-on sur le site militant, avant de remettre en question l'esprit de la France "black, blanc, beur". Selon la RATP, l'annulation de la circulation des bus, y compris intra-muros, a été décidée afin d'"éviter la reproduction des faits du mardi 10 juillet [le soir de la demi-finale], lors desquels de nombreuses personnes se sont mises en danger en montant sur le toit des bus".

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.