Treize vers du célèbre poème homérique ont été découvert sur une plaque en argile à proximité de l'ancien site d'Olympie.

Des archéologues ont découvert, en Grèce, ce qu'ils pensent être le plus vieil extrait de "L'Odyssée", la grande œuvre épique du poète de l'antiquité Homère. 

VOIR AUSSI : Pourquoi il faut "réensauvager" les monuments historiques

L'agence de presse Reuters vient tout juste de délivrer cette information, ce mardi 10 juillet, dans une dépêche expliquant que l'équipe d'archéologues, constituée d'Allemands et de Grecs, a fait cette découverte à proximité de l'ancien site d'Olympie, où se déroulaient jadis les Jeux olympiques d'origine, dans le Péloponnèse.

Les extraits de "L'Odyssée", constitués de treize vers, sont inscrits sur une plaque en argile gravée. Ils racontent le passage où Ulysse, héros de l'aventure, s'adresse à son ami et porcher Eumée, à son retour sur Ithaque. La plaque d'argile daterait de l'époque romaine, probablement du IIIe siècle après J.-C., mais cela n'a pas encore été confirmé.

Avec "L'Illiade", "L'Odyssée", qui fait plus de 12 000 vers, est l'une des premières œuvres de la littérature occidentale. Elle aurait été rédigée au VIIIe siècle avant J.-C.

Nous mettrons cet article à jour dès que plus d'informations seront disponibles sur cette découverte.

homere1.jpg
Ministère de la culture de Grèce

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.