On ne déconne pas avec "Roméo et Juliette".

Un note qui pique un peu. Un jury va recevoir une amende de 175 000 livres (près de 200 000 euros) pour avoir mélangé les Montaigu et les Capulet lors d’un examen du Certificat général de fin d’études secondaires (GCSE), au Royaume-Uni.

VOIR AUSSI : Un lycée chinois utilise la reconnaissance faciale pour s'assurer que les élèves sont attentifs en classe

Comme l’explique The Telegraph, la session d’examen a eu lieu en mai dernier et a réuni pas moins de 14 261 candidats. Le comité d'examen, qui avait préparé les questions de ce test de littérature britannique pour lycéens, s’est emmêlé les pinceaux entre les différentes familles de la tragédie "Roméo et Juliette" de William Shakespeare.

Pour un jury qui prépare et corrige les copies, c’est quand même pas terrible. D'autant plus qu'il s'agit d'un monument de la culture britannique. La question à l'origine de la discorde est la suivante : "Comment la manière dont Shakespeare montre la haine de Tybalt à l’égard des Capulets influence-t-elle le dénouement de la pièce ?"

"Comment la manière dont Shakespeare montre la haine de Tybalt a l’égard des Capulets influence-t-il le dénouement de la pièce ?"

Ce qui ne fonctionne pas, mais alors pas du tout, puisque Tybalt est lui-même le cousin de Juliette, c’est-à-dire un Capulet. La question, l’une des deux concernant cette pièce durant l’examen, aurait du faire référence à la haine qu’il porte à l’encontre des Montaigu pour être correcte.

Une erreur qui pourrait paraître anecdotique. Sauf que ce Certificat, passé généralement à l’âge de 16 ans, est particulièrement important pour les jeunes Britanniques. L’Ofqual, l’organisme non ministériel qui s’occupe du contrôle et de la bonne tenue des examens, a affirmé que l’erreur avait eu une "sérieuse incidence négative sur la confiance du public" dans le système scolaire.

C’est cet organisme qui a décidé du montant de l’amende, la plus importante jamais prononcée. Ce ne sont évidemment pas les membres du jury qui devront la régler, mais l’OCR, l’organisme en charge de l’organisation de ces examens. Selon le quotidien d’information britannique, l’OCR ne devrait pas contester l’amende.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.