Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la planète en question n'est pas le trou noir central mais la petite tâche lumineuse située à droite de la photographie.

En attendant que le téléscope géant Magellan, actuellement en cours de fabrication au Chili, soit opérationnel, le Very Large Telescope fait des merveilles en offrant aux scientifiques des images jamais obtenues jusqu'ici. 

VOIR AUSSI : Des scientifiques ont calculé le nombre de personnes nécessaire pour atteindre l'exoplanète habitable la plus proche

Capturée par le Very Large Telescope (VLT) de l'observatoire européen austral (European Southern Observatory) du désert d'Atacama, au Chili, la photographie est unique en son genre. En effet, c'est la première fois que des scientifiques obtiennent une image d'une planète en formation autour d'une étoile de cette qualité. 

Baptisée PDS 70b, la planète est en fait la petite boule lumineuse visible en bas à droite du cliché. À ce moment précis, elle se meut dans un disque protoplanétaire – disque constitué de gazs et de poussières, à l'origine des planètes et autres satellites. "Ces disques autour des jeunes étoiles sont les lieux de naissance des planètes, mais jusqu'ici seulement quelques observations ont mis en évidence des traces de 'bébés planètes' à l'intérieur", explique l'astronome Miriam Keppler, qui a dirigé l'étude.

Si cette découverte n'a pas surpris les scientifiques car ils s'attendaient à trouver une planète à cet endroit, ils ont pu s'en assurer grâce à l'outil SPHERE du VLT, "l'un des plus puissant détecteur de planètes conçu à ce stade de notre existence", détaillent les scientifiques dans l'étude

Pour l'instant, on sait de PDS 70b qu'elle est une planète géante gazeuse, dont la masse est plusieurs fois supérieure à celle de Jupiter et la température de surface avoisine les 1093°C. Elle se situe à environ 370 années-lumière de la Terre, dans la constellation du Centaure. Enfin, il lui faudra 120 ans pour orbiter autour de son étoile. Malgré sa taille impressionnante, PDS 70b va continuer de grandir en se "nourrissant" de la matière présente dans le disque protoplanétaire qui l'entoure, et ce pendant plusieurs milliards d'années. 

– Retrouvez l'article de Rayne Ellis sur Mashable

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.