Tous les Islandais (enfin presque) qui étaient devant la télévision dimanche 17 juin regardaient Argentine-Islande, premier match de la sélection nationale dans une Coupe du monde.

L'Islande participe à sa première Coupe du monde de football. Les supporters islandais se sont déplacés en nombre en Russie. Et pour ceux qui n'ont pu faire le voyage jusqu'à Moscou, c'est à la télévision que ça se passe. 

VOIR AUSSI : Le Mexique a prouvé qu'un but en Coupe du monde peut provoquer un tremblement de terre

Aussi, la télévision publique islandaise RÚV nous a communiqué un chiffre révélateur de l'enthousiasme des Islandais pour leur équipe nationale. Dimanche après-midi, lors du premier match de la sélection viking contre l'Argentine (où l'Islande a tenu en échec 1-1 Messi et ses coéquipiers), 99,6 % des téléspectateurs étaient devant leur écran (petit ou grand, seul ou en famille/entre amis). 

C'est énorme, mais en part un tout petit peu moins que les historiques 99,8 % mesurés lors de la victoire contre l'Angleterre à l'Euro 2016 en France.

Toutefois, en nombre de téléspectateurs, "c'est l'événement sportif le plus regardé de l'histoire de l'Islande", selon RÚV. En effet, 60 % de la population islandaise était devant son écran, soit 201 000 personnes sur les 335 000 habitants de l'île. "Seuls" 58,8 % avaient suivi la victoire contre l'Angleterre à l'Euro 2016.

Pour la route, on vous met là un petit clapping de plusieurs milliers de supporters islandais rassemblés dimanche au parc Zariadié de Moscou :

Notez que 30 000 Islandais ont fait le déplacement en Russie, ce qui représente 9 % de la population – c'est comme si 6 millions de Français étaient allés soutenir les Bleus.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.