Le match amical entre les équipes de l'Argentine et Israël prévu le 9 juin à Jérusalem a été annulé, a annoncé mardi l'ambassade de l'État hébreu en Argentine. La Fédération palestinienne avait appelé à brûler des maillots de Messi.

Le match Israël-Argentine n'aura pas lieu. L'ambassade d'Israël en Argentine a annoncé, mardi 5 juin, que ce match amical de préparation à la Coupe du monde de football était annulé en raison des menaces qui pèsent sur le capitaine argentin, Lionel Messi.

VOIR AUSSI : La Russie est-elle prête pour accueillir le Mondial 2018 de football ?

"L'ambassade d'Israël communique avec regret la suspension du match entre les sélections d'Israël et d'Argentine", déplorant "les menaces et provocations dirigées contre Lionel Messi, qui ont logiquement suscité la crainte de ses pairs".

L'annulation survient quelques heures après une mobilisation devant le terrain d'entraînement de la sélection argentine à Barcelone, où des militants palestiniens ont brandi un maillot de la sélection argentine maculé de peinture rouge sang et les ont apostrophés, en les sommant de ne pas jouer le match. Un incident qui a semble-t-il marqué les joueurs sud-américains, selon les médias argentins.

Les Palestiniens satisfaits

Ces derniers jours, les Palestiniens avaient demandé à Lionel Messi de ne pas jouer cette rencontre, estimant que c'était une manière de légitimer la politique israélienne. La Fédération palestinienne de football s'est réjouie dans un communiqué de l'annulation de la rencontre et "remercie toutes les parties et les institutions populaires et sportives dans le monde entier pour avoir travaillé sans relâche afin que le message du sport, et du football en particulier, triomphe, et pour avoir refusé que le sport soit utilisé comme (...) un outil de chantage politique".

Initialement prévu à Hébron, le match devait finalement être joué samedi après-midi à Jérusalem. Le changement de lieu avait renforcé la mobilisation des Palestiniens, hostiles à ce qu'il ait lieu dans la ville sainte. Mardi, le président de la Fédération palestinienne de football, Jibril Rajoub, avait demandé à Lionel Messi de ne pas participer au match, appelant à "brûler" ses maillots s'il jouait.

Il s'agissait du dernier match de préparation de l'Argentine, avant la Coupe du monde en Russie, que l'Albiceleste débutera contre l'Islande le 16 juin, dans le groupe D. D'après la presse argentine, la fédération argentine devait recevoir, en fonction de la participation de Messi, un cachet de 2 à 3 millions de dollars pour l'escale à Jérusalem, sur le chemin de Moscou.

– Avec AFP

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.