"Pourquoi est-ce que je vous obsède autant ?"

Qui au lancement de Twitter aurait pu croire qu'un jour un GIF tiré d'une comédie américaine du début des années 2000 serait utilisé sur le réseau par une ambassade pour répondre à la menace chef d'État d'un pays ennemi ? Jusqu'à hier encore, pour tout vous dire, on aurait eu du mal à y croire. Mais devant ce tweet de l'ambassade d'Israël aux États-Unis, toutes nos convictions se sont effondrées en l'espace de cinq secondes.

VOIR AUSSI : Pourquoi l’Iran continue-t-il de faire des vidéos de propagande anti-américaines

"Pourquoi est-ce que je vous obsède autant ?"

Oui, l'ambassade d'Israël à Washington a répondu avec un GIF du film "Lolita malgré moi" à un tweet du compte de l'ayatollah Khamenei dans lequel ce dernier qualifie Israël de "tumeur cancéreuse maligne dans la région, qui doit être enlevée et éradiquée". Au rythme où ça va, il n'est pas impossible que le compte de l'ayatollah réponde "Stop trying to make Israel happen".

Comme le note Newsweek, les réponses au tweet de l'ambassade israélienne "varient entre ceux qui le qualifient de puéril et d'autres qui le trouvent génial".

Lol-diplomatie Twitter

Les Israéliens sont cependant loin d'être les premiers à répondre de telle manière sur Twitter. L'ambassade de la Russie au Royaume-Uni s'est ainsi fait une jolie réputation ces dernières années. Le Guardian avait d'ailleurs consacré un article à cette "diplomatie Twitter".

Comme l'expliquait au quotidien britannique le professeur de la London School of Economis Charlie Beckett, la Russie réussit, avec ce compte respectant les codes de la plateforme, à faire passer son message de victime d'agressions de l'Occident : "Si vous essayez d'être disruptif, être un peu edgy sur Twitter fonctionne très bien dans leur stratégie."

Au-délà de la personne à qui l'on répond, c'est à un public plus large que l'on s'adresse. Et en reprenant des codes de la culture Web, Israël essaie probablement de se faire une place dans le cœur des nerds. Reste désormais à savoir quelle en sera l'efficacité et où la diplomatie du LOL s'arrêtera.

Mashable FR a contacté l'ambassade d'Israël aux États-Unis pour tenter d'en savoir plus. Nous mettrons à jour cet article si nous obtenons une réponse.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.