Moralité de cette histoire : prenez garde quand vous qualifiez quelqu'un de "délicieux" dans une langue étrangère.

Il n’y a aucun doute sur la capacité d'Emmanuel Macron à s'exprimer en anglais. Mais étant donné que le français et la langue de Shakespeare partagent un nombre impressionnant de mots identiques, mais n’ayant pas la même signification – les "faux amis", rappelez-vous –, il fallait bien qu’une petite maladresse arrive.

VOIR AUSSI : Emmanuel Macron en opération séduction face aux étudiants de Washington

En visite en Australie, Emmanuel Macron a créé un petit moment de malaise lorsqu’il a remercié la femme du Premier ministre, Lucy Turnbull, lors d’une conférence de presse, mardi 1er mai.

"I want to thank you for your welcome, you and your delicious wife", a dit le président de la République.

C’est l’utilisation du terme "delicious" qui perturbe tant nos amis australiens. En français, on peut dire de quelqu’un qu’il est "délicieux" pour dire à quel point il est charmant ou agréable. Mais en anglais, "delicious" ne s’utilise que pour parler de la nourriture. Ou alors pour une allusion à connotation sexuelle. Malaise et réactions.

"On ne peut pas quitter des yeux une seconde ces Français."

"Ce n'est pas une mauvaise traduction, il est juste Français."

"Pas vraiment sûr s'il s'était perdu dans la traduction ou juste si c'était quelque chose de très... Français."

– Adapté par Benjamin Bruel. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.