Des adeptes de la théorie du complot ont prévu la fin du monde pour avril 2018. Mais inutile de céder à la panique, l'astéroïde géante prévue par les conspirationnistes n'est en réalité... qu'une simple conspiration. Logique.

Ah, l'apocalypse, ce vaste sujet qui a toujours fait couler de l'encre siècle après siècle. Cette fois, la nouvelle théorie de fin du monde se base sur l'existence supposée d'une mystérieuse "Planète X". Nibiru (c'est son nom) devrait apparaître de nulle part et foncer sur la Terre, détruisant au passage toute la surface de notre planète – et nous offrant la douce délivrance que nous espérons depuis le jour où Donald Trump a découvert Twitter.

VOIR AUSSI : L’étrange projet Sanctuary, ou comment conserver la mémoire de l’humanité sur la Lune

Cette prévision ne date pas d'hier mais de 2003, bien qu'il ne se soit rien passé depuis. Elle a ensuite revu le jour en 2012, mais là encore, toujours rien. On se demande bien ce qui va arriver le 23 avril prochain, date fatidique annoncée comme étant celle de la fin du monde. 

Nibiru a été "découverte" par Zecharia Sitchin, une sorte d'historien  – en tout cas selon la série documentaire "Alien Theory". Mais l'idée même que Nibiru pourrait être une planète destructrice vient de Nancy Lieder, la tête pensante de ZetaTalk, une secte conspirationniste. Depuis 1995, cette femme clame que des entités du Zeta Reticuli lui aurait annoncé l'arrivée imminente de la "Planète X" vers la Terre. Bien, bien. 

Aujourd'hui en 2018, c'est au tour de Fox News de parler de cette annonce – dans un ton incroyablement premier degré – en relayant les propos de David Meade, un auteur américain conspirationniste et théoricien de la fin du monde, donc.

En bref, tout ceci ressemble étrangemment à la fin du film de Lars Von Trier, "Melancholia", quand une météore s'écrase sur la Terre et tue tout le monde – désolé pour le spoil. Mais en version sérieuse, relayée par Fox News avec autant de sérieux que lors des élections présidentielles, ou lorsque Barack Obama a innové en portant un costume beige.

Il est primordial de rappeler que David Meade avait déjà annoncé la fin du monde en septembre 2017, puis en octobre, puis en novembre. La date d'avril 2018 serait-elle la bonne ? 

Rappelons que la Planète X était originellement une potentielle découverte de la NASA, mais il s'agissait alors d'une éventuelle planète en orbite autour du soleil, bien plus loin que Pluton. Pas une météore destructrice, comme l'annoncent nos conspirationnistes contemporains. Il y a fort à parier qu'un nouveau débat – encore traité par Fox News ? – autour du sujet : " La Planète X est-elle plate ou ronde ?" risquera un jour d'émerger.

Miriam Kramer a contribué à la rédaction de cet article. 

– Adapté par Ana Benabs. Retrouver la version originale sur Mashable

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.