Adolf Hitler peut-il être considéré comme l'un des grands dirigeants contemporains ? Cela est douteux, mais c'est bien ce qu'affirme un livre pour enfants, publié et vendu ces derniers jours par un éditeur indien.

NEW DELHI – C'est un petit livre pour enfants d'une quarantaine de pages, sobrement intitulé "Leaders". Sur sa couverture, on y voit les photos du Mahatma Gandhi, de Nelson Mandela, du Premier ministre indien actuel Narendra Modi, et surtout, d'Adolf Hitler. L’éditeur affirme que ce nouvel ouvrage propose de présenter à ces enfants 11 grands dirigeants qui "ont dédié leur vie à améliorer celle de leur peuple".

VOIR AUSSI : Du symbole de paix au régime nazi: l’histoire de la croix gammée

Cette publication a logiquement provoqué un tollé. C'est une l'organisation juive Simon Wiesenthal qui a alerté les médias et l'opinion indienne il y a quelques jours. Mais cela n'a pas provoqué de scandale en Inde, tant les méfaits d’Adolf Hitler sont ignorés dans ce pays. Contacté par RFI, l'un des responsables de la maison d’édition B. Jain ne semblait pas plus gêné que cela. Ils ont tout de même retiré mercredi dernier, le 21 mars, le livre de leur catalogue pour éviter une plus grande controverse. L'ouvrage est cependant toujours en vente sur un portail américain, où il reçoit les commentaires élogieux de suprémacistes blancs.

"Mein Kampf", petit best-seller

Cet exemple n'est pas unique, les écrits d'Adolf Hitler étant en effet assez populaires en Inde. Son ouvrage, "Mein Kampf", est le livre de la catégorie "histoire européenne" le plus vendu sur le site indien d'Amazon. Trois récentes éditions indiennes, en anglais, de cette autobiographie et pamphlet de l'idéologie antisémite circulent dans le pays. L'ouvrage est également traduit dans des langues locales et se trouve facilement sur les stands des commerçants de rue. Il y a également un restaurant appelé "Hitler" qui a récemment ouvert dans le sud de l'Inde.

il est certain que le personnage d'Hitler n'est pas aussi tabou qu'en Europe

Cela ne veut pas dire que les Indiens sont en train de devenir racistes, mais il est certain que le personnage d'Hitler n'est pas aussi tabou qu'en Europe, car ses crimes n'ont pas touché directement le sous-continent et qu'il n'y a quasiment pas de juifs en inde. Dans ce pays où la corruption est omniprésente et les règles constamment violées, beaucoup admirent la discipline qu'il a réussi à imposer dans son pays en crise.

Mais cette récente popularité d'Hitler doit aussi être observée dans un contexte plus inquiétant : celui de l'ascension fulgurante des nationalistes hindous, au pouvoir depuis quatre ans, et dont l'idéologie a des aspects proche du national-socialisme. Les plus fondamentalistes prônent ainsi la pureté du peuple hindou, qui serait d'origine aryenne, et revendiquent leur domination sur une Grande Inde, s'étendant à tout le sous-continent, dans laquelle les musulmans seraient des citoyens de seconde zone.   

– Article de Sébastien Farcis initialement publié sur RFI.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.