7 000 paires chaussures ont été déposées sur la pelouse du Capitole pour rendre hommage aux victimes de fusillade dans les écoles américaines.

La fusillade de Sandy Hook, à Newtown, dans le Connecticut s'est déroulée il y a moins de six ans. 26 personnes, dont 20 très jeunes enfants, ont été tuées. Depuis, des milliers d'autres sont morts dans des fusillades survenues dans des écoles.

VOIR AUSSI : Après la tuerie de Parkland, la Floride vote une loi permettant à certains enseignants d'être armé

Mardi 13 novembre, la mémoire des 7 000 enfants qui ont perdu la vie à cause de la violence par armes à feu depuis Sandy Hook a été commémorée, avec un visuel impressionnant sur la pelouse du Capitole, à Washington.

Avaaz, une ONG fondée en 2007, a placé 7 000 paires de chaussures – une pour chaque enfant – côte à côte. Certaines de ces chaussures appartiennent à des familles qui ont perdu leur enfant lors d'une fusillade dans une école américaine. Le mémorial, qui restera sur la pelouse jusqu'à 14 heures (20 heures, heure française), a également reçu des chaussures de célébrités comme Alyssa Milano, et de citoyens de tout le pays.

Cette installation a vu le jour à la veille de la marche scolaire et universitaire organisée par EMPOWER, un groupe associée aux organisateurs de la "Marche des femmes". Mercredi, un mois pile après la fusillade dans un lycée de Parkland en Floride, des professeurs et des élèves partout aux États-Unis sont invités à quitter leur école pendant 17 minutes, à 10 heures, pour rendre hommage aux 17 personnes tuées le 14 février.

Ce mémorial doit également sensibiliser les gens à La Marche Pour Nos Vies, une manifestation organisée par des lycéens de Parkland, et au cours de laquelle des enfants, des familles et des citoyens défileront dans les rues de Washington et d'autres villes pour demander à ce que des mesures soient prises sur le contrôle des armes à feu.

Si ce mémorial attire l'attention sur les victimes tragiques de la violence armée, Avaaz a déjà utilisé des chaussures dans son activisme par le passé. Après que de grandes manifestations ont été temporairement interdites à Paris à la suite des attentats terroristes de 2015, Avaaz avait placé des milliers de chaussures sur la place de la République, pour représenter des gens manifestant avant le sommet sur le climat de la COP21. Parmi les chaussures, se trouvaient des paires du pape François et du Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon.

Après avoir enlevées de la pelouse, les 7 000 paires de chaussures placées devant le Capitole seront données à des refuges locaux pour des sans-abris et à d'autres personnes dans le besoin.

– Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.