Cet étrange robot est d'une grande utilité aux agriculteurs japonais dont il protège les exploitations. Le mois prochain, sa production va s'industrialiser.

Son allure est, avouons-le, effrayante. Présenté en juillet dernier, le "Super Monster Wolf" est un "robot d'assistance agricole" qui a été conçu pour servir d'épouvantail et ainsi protéger les cultures de riz et de châtaigne de la ville de Kisarazu, au sud de Tokyo. Et en quelques mois, il a déjà fait des prouesses.

VOIR AUSSI : Voici Erica, le robot qui va devenir présentatrice d'un JT au Japon*

Lorsqu'un animal approche, le robot-loup long de 65 cm et haut de 50 cm se met à aboyer, sa tête bouge et ses yeux s'allument pour l'effrayer – et nous avec. Rechargé en permanence grâce à l'énergie solaire, il dispose également de plusieurs types d'aboiements afin que les animaux ne comprennent pas la supercherie. 

Avant la mise en service du robot, certains fermiers de Kisarazu étaient contraints de céder au moins une partie de leurs cultures aux sangliers sauvages, et ce chaque année. Mais depuis cet été, la présence de "Super Monster Wolf" a considérablement éloigné les indésirables : Chihiko Umezawa, membre de la Coopérative des agriculteurs du Japon, a même confié à la BBC que l'efficacité du loup s'étendait à un rayon d'un kilomètre. Plus efficace qu'une clôture électrifiée, donc. 

Son indéniable efficacité va valoir au Super Monster Wolf d'être bientôt produit en nombre, afin d'être déployé dans tout le pays, rapporte la chaîne de télévision japonaise Asahi. Son prix s'élèvera alors à environ 5 000 dollars. Encore un spécimen à ajouter à la longue liste des robots que l'on souhaiterait acquérir dans les plus brefs délais (si si, on vous assure, on aurait tous besoin de ce robot qui fait le ménage à notre place). 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.