Notre fierté vient d'en prendre un sacré coup.

Nous étions pourtant si sûr de nous, en matière de fromage. Malgré ses défauts, ses doutes, ses échecs, nous savions que la France ne pouvait être dépassé par quiconque en matière consommation de frometon. Mais un rapport de The International Dairy Federation (IDF), une association qui mène des études scientifiques sur les produits laitiers, et relayé par Quartzy, révèle que les Français n'étaient pas les plus gros mangeurs de fromage en 2016. Tristesse. 

VOIR AUSSI : Cette "carte des fromages français" présentée dans un supermarché américain est un véritable scandale

Nous ne sommes plus vraiment en mesure de nous auto-proclamer Grands Maîtres du Camembert ou Roi de la Tomme de Savoie. En effet, selon les données recueillies par l'IDF, la France est en quatrième position des pays consommant le plus de fromage avec une moyenne de "seulement" 27,2 kg par an et par personne. 

En tête du classement, le Danemark (28,1 kg par personne), suivi de près par l'Islande (27,7 kg par personne) puis la Finlande (27,3 kg par personne). Un trio scandinave qui a su coiffer sur le poteau le pays de la baguette-fromage, malgré tout dans le top 5 mondial – on se console comme on peut.

Les pays les moins concernés par la consommation de fromage ont également leur classement. On y retrouve la Chine (0,1 kg par personne), la Mongolie (0,3 kg par personne) ou encore le Zimbabwe (0,6 kg par personne). En 2017, la Chine avait interdit pendant plusieurs semaines l'importation de fromages à pâte molle par peur des bactéries, mais cet événement n'a pas eu une grande incidence compte tenu de la faible consommation de cet aliment dans le pays. 

On ne vous cache pas que l'on est très déçus de nous sur ce coup-là, et que l'on attend de pied ferme les résultats 2017, qui sauront certainement nous rendre justice. Après, on peut aussi se poser la question : est-ce que les scandinaves consomment du fromage de qualité ? Parce qu'il y a fromage et fromage, hein. Ou alors sont-ils comme cette anglaise, qui voulait mettre du beaufort dans une fondue, au point de déclencher le courroux d'un fromager parisien ? Allez, ne soyons quand même pas trop chauvain.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.