Chelsea Manning, ancienne analyste de l'armée américaine qui a passé sept ans en prison pour avoir transmis à WikiLeaks des informations classifiées, souhaite obtenir l'investiture du parti démocrate pour l'élection sénatoriale dans le Maryland.

L'ancienne informatrice de WikiLeaks Chelsea Manning a déposé un dossier de candidature pour représenter l'Etat du Maryland au Sénat américain à Washington, selon des documents électoraux fédéraux.

VOIR AUSSI : Pourquoi les cas Chelsea Manning et Edward Snowden sont en de nombreux points différents

Le quotidien Washington Post, qui avait été le premier à relever l'information, a précisé que ses demandes auprès de Mme Manning, 30 ans, étaient restées vaines à ce stade. Un document intitulé "Déclaration de candidature" était disponible sur le site de la Commission fédérale électorale (FEC), faisant état de la candidature de Chelsea Elizabeth Manning.  Selon le quotidien, elle convoite le siège du démocrate Ben Cardin, 74 ans, qu'il occupe depuis 2007.

Condamnée en 2013 par une cour martiale à 35 ans de réclusion pour avoir transmis à WikiLeaks plus de 700 000 documents confidentiels relatifs aux guerres d'Irak et d'Afghanistan, cette ancienne analyste de l’armée américaine a passé sept ans en prison (dont trois de détention provisoire) avant que sa peine ne soit commuée par l'ancien président Barack Obama.

Elle est née garçon, avec le prénom Bradley, et a effectué sa transition pour devenir Chelsea, une fille, une fois en détention. La justice américaine a reconnu son changement d'identité en 2014.

- Avec AFP

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.