À vrai dire, la visite n'était même pas officiellement prévue à son agenda.

Un nouveau jour, une nouvelle sortie de Donald Trump et... une nouvelle fake news. Le président américain ne nous a pas déçus ce vendredi en annulant une visite, soit disant prévue à Londres. Pour se justifier, le millionnaire a repris une information fausse.

VOIR AUSSI : Donald Trump qualifie Haïti et des nations africaines de "pays de merde"

Donald Trump était supposé se rendre dans la capitale britannique pour inaugurer la nouvelle ambassade américaine, qui a récemment déménagé de Mayfair pour un nouveau bâtiment du sud de Londres. Mais d’après le compte Twitter du président américain, celui-ci a pris la décision d’annuler sa venue à cause d’une histoire d’argent.

"La raison pour laquelle j’ai annulé mon voyage à Londres est que je ne suis pas un fan du fait que l’administration Obama ait vendu l’ambassade la mieux située à Londres pour des 'cacahuètes', uniquement dans le but d'en construire une nouvelle pour 1,2 milliard de dollars. Bad deal. Ils voulaient que je coupe le ruban-NON !"

Cette justification est problématique à plusieurs niveaux. D’abord, comme l’explique la BBC, parce que le président américain n’avait jamais confirmé sa venue à Londres. Ensuite, note Quartz, si la construction de la nouvelle ambassade a bien coûté 1,2 milliard de dollars, celle-ci a été entièrement financée par la vente de deux propriétés appartenant aux Etats-Unis. Pire, la décision de construire ce nouveau bâtiment n’a pas même pas été prise par Barack Obama, mais par l'administration de George W. Bush. On est presque surpris que Trump n’ait pas blâmé Hillary Clinton pour cette histoire, lui qui a pour habitude de la prendre pour responsable sur quantité de thématiques.

Le tweet de Donald Trump a provoqué de nombreuses réactions plus ou moins amusées sur Twitter. Mais la palme de la meilleure réponse revient comme souvent à J.K. Rowling, qui a tout simplement tweeté un petit emoji poulet.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.