En visite officielle en Chine, Emmanuel Macron a offert lundi soir un cadeau un peu encombrant au président Xi Jinping : un cheval de la Garde républicaine.

Ce cadeau-là ne tient pas dans un sac, encore moins dans un papier cadeau. Pour sa première visite en Chine, le président français Emmanuel Macron a décidé d’offrir un cheval à son homologue chinois Xi Jinping.

VOIR AUSSI : Visite de Macron en Chine : "Pékin ne perçoit pas la France comme un partenaire important"

Vésuve de Brekka, un hongre bai brun de 8 ans, a intégré la Garde républicaine en 2012, et a notamment escorté le président sur les Champs-Élysées lors de la cérémonie du 11 novembre 2017. Le cheval a depuis embarqué à bord d’un avion spécial pour la Chine, accompagné de son cavalier soigneur et d’un chef vétérinaire. Il a depuis été placé en quarantaine dans un box chauffé d’une écurie aux alentours de Pékin.

Macron, "le cheval qui terrasse le dragon"

En attendant que Vésuve de Brekka puisse rejoindre l’écurie de Xi Jinping, le président français s'est contenté d’offrir des images de l’animal au dirigeant chinois lors d’une cérémonie organisée ce lundi 8 janvier. Emmanuel Macron a également fait cadeau d'une selle datant de 1874 et d'un sabre gravé de cette phrase : "M. Emmanuel Macron - Président de la République Française - Pékin - Janvier 2018".

Mais pourquoi Emmanuel Macron a-t-il décidé d’offrir un cadeau si atypique au président chinois ? "Certains y voient un écho à la diplomatie du panda très chère au dirigeant chinois, mais c’est aussi peut-être un clin d’œil à la traduction du nom d’Emmanuel Macron en mandarin. Ici en Chine, Macron se dit 'Makelong' et dans le texte cela veut dire 'le cheval qui terrasse le dragon'", explique Antoine Vedeilhe, correspondant de France 24 à Shanghaï.

Le président Xi Jinping est passionné par les équidés, et il avait notammenté été particulièrement impressionné par ceux de la Garde républicaine lors d'un précédent voyage en France. "Lors de sa visite à Paris en 2014, le président Xi avait été escorté des Invalides à l'Élysée par 104 cavaliers de la Garde républicaine et avait été fasciné par ce savoir-faire d'excellence", a précisé l'Élysée.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.