Le prince Harry et l'actrice américaine Meghan Markle sont maintenant fiancés. Mais il leur reste un long chemin à parcourir jusqu'à leur mariage au printemps 2018.

"Nous sommes un couple. Nous sommes amoureux. (...) Personnellement, j'adore les grandes histoires d'amour", expliquait Meghan Markle dans l'édition d'octobre du magazine Vanity Fair. L'actrice Américaine de 36 ans, qui s'est fait connaitre dans la série américaine "Suits", va avoir l'occasion de prouver son amour. 

VOIR AUSSI : Kate et William attendent un troisième enfant qui aura pour devoir d'être aussi mignon que George et Charlotte

Meghan Markle devra attendre plusieurs années avant d'acquérir un titre de noblesse. Rien que pour avoir la nationalité britannique, il lui faudra avoir résidé durant cinq ans au Royaume-Uni. Elle devra également apprendre à s'effacer (pas facile quand on est une actrice) pour ne pas voler la vedette à la reine d'Angleterre.

Mais ce n'est pas tout. 

Elle devra également suivre un entraînement militaire. Car entrer dans la famille royale britannique exige d'être prête à tout. Même aux scénarios les plus terrifiants. 

Savoir réagir "dans le cas où les choses tourneraient mal"

Malgré une sécurité garantie 24 heures sur 24 par une armée de personnels surentraînés, les membres de la famille royale britannique doivent être préparés à tomber dans une embuscade, être pris en otage et savoir réagir si cela devait arriver.

Alex Bomberg, ancien aide de camp de la famille royale et PDG de l'entreprise de gardes du corps Intelligent protection international, a expliqué à The Independent que c'est probablement par une simulation de prise d'otage que débuterait la formation de Meghan Markle. "Imaginez-la placée dans une pièce, traitée comme une otage, et le SAS [les forces spéciales britanniques] envahit la pièce", raconte-t-il. La formation consisterait aussi à savoir "comment se comporter sans une protection rapprochée, c'est à dire ce qu'ils pourraient faire dans le cas où les choses tourneraient mal", ajoute-t-il.

Meghan Markle pourra demander à sa belle-sœur Kate Middleton de lui raconter son expérience avant son mariage avec le prince William en 2011. Avant elle, en 1983, la princesse Diana, mère de William et Harry, s'était rendue avec le prince Charles au quartier général du SAS à Herefordshire. L'entraînement anti-terroriste et au kidnapping avait tourné au désastre : les cheveux de "Lady Di" avaient pris feu après qu'elle eût été touchée par un éclat d'une grenade paralysante.

Bonne chance Madame Markle.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.