On peut faire pareil en France aussi ?

Alors que Paris tente de faire, non sans grogne, de la place à ses cyclistes sur les voies sur berge, Shangai pourrait bientôt construire tout un réseau surélevé de pistes cyclables couvertes. En tout cas, BMW y croit.

VOIR AUSSI : En Pologne, on peut rouler sur une piste cyclable fluorescente

Le constructeur automobile, qui fabrique aussi des deux-roues et des vélos électriques, a dévoilé fin novembre le projet E3 Way, imaginé par sa division recherche, nouvelles technologies et innovations en collaboration avec l’université de Tongji à Shangaï. E3 – pour élevé, électrique et efficace – devrait permettre de décongestionner la circulation et de proposer un trajet plus sécurisé et agréable aux cyclistes et scooters.

Les quelque 20 km de pistes surélevées envisagés à Shangaï seront en quasi-totalité couverts par un toit et équipés d’un système de régulation de la température grâce aux eaux de pluie. Le tout sera, bien sûr, sous surveillance vidéo et une intelligence artificielle veillera à surveiller le flux de la circulation, rapporte Wired.

bmw-vision-e-way-is-the-stupidest-way-to-fight-congestion-but-it-might-work_1.jpg
BMW
bmw-vision-e-way-is-the-stupidest-way-to-fight-congestion-but-it-might-work_5.jpg
BMW
bmw-vision-e-way-is-the-stupidest-way-to-fight-congestion-but-it-might-work_3.jpg
BMW

"La meilleure chose c’est que ce design modulaire et à l’évolutivité totale rend le concept particulièrement approprié pour les grandes villes", explique BMW dans un communiqué. "Les pistes surélevées sont simples et modulaires, et donc économiques à construire."

Un système de paiement comme sur l'autoroute

Bon pour rentrer dans ses frais, BMW envisage quand même de faire payer les cyclistes qui voudront circuler sur son E3 Way. Les utilisateurs pourraient soit louer des vélos électriques à la marque et donc circuler gratuite, soit payer via leur smartphone des montants fixes calculés selon la distance parcourue, comme le font les autoroutes pour les voitures.

Si on ne sait pas exactement quand "l'Hyperloop de BMW", comme l’appelle un responsable du bureau chinois de la marque, pourrait voir le jour, le concept de pistes cyclables surélevées n’est pas inédit en Chine. En janvier 2017, la ville de Xiamen inaugurait fièrement "la plus longue piste cyclable aérienne au monde" sur près de huit kilomètres de long, qui peut accueillir jusqu’à 2 000 vélos par heure.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.