Les humains sont peut-être un enfer pour la planète, mais ils savent comment réaliser d'incroyables documentaires animaliers.

Dimanche 20 novembre, la BBC a diffusé "Blue Planet II", plongeant dans les océans et révélant au passage les effets dévastateurs de notre surconsommation de plastique.

VOIR AUSSI : Awww : Mini Yuan Zi, le bébé panda de Beauval, a fait ses premiers pas

Une partie de ce documentaire, pendant aquatique de "Planet Earth II", était consacrée à la pollution des océans, notamment à coup d’images d’animaux marins emmêlés dans des filets et sacs plastiques.

Mais une histoire en particulier a fait chavirer le cœur des téléspectateurs britanniques : celle de deux dauphins globicéphales (ou dauphins pilotes). Cette scène montre une mère refuser de laisser son enfant mort flotter vers la surface, après que celui-ci a bu du lait contaminé.

D’après la BBC, la pollution et le plastique jeté dans l’océan rendraient le lait des dauphins globicéphales toxique.

Cette scène terrible a beaucoup ému les internautes :

La BBC, via son compte Twitter, a tout de même offert une lueur d’espoir à ceux qui s’inquiètent de l’impact dévastateur du plastique. Depuis l’interdiction des sacs plastiques gratuits au Royaume-Uni, le nombre de sacs retrouvés sur les plages du pays a baissé de 40 %. La chaîne a même mis en ligne un site expliquant comment réduire notre dépendance au plastique.

Faites-le pour les bébés dauphins.

– Adapté par Fabien Jannic-Cherbonnel. Retrouvez la version originale sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.