C'est une première pour le Nigeria, qui n'avait jusqu'alors jamais participé aux J.O. d'hiver depuis leur création.

Mercredi 15 novembre, Seun Adigun, Ngozi Onwumere et Akuoma Omeoga sont entrées dans l'histoire : les trois jeunes femmes nigérianes se sont qualifiées pour les Jeux olympiques d'hiver de Pyeonchang en bobsleigh. C'est la première fois que le Nigéria participe à cet événement sportif, mais aussi qu'une équipe africaine se qualifie pour le sport de glisse. Un double-exploit, donc. 

VOIR AUSSI : Pour les Jeux olympiques 2020, le Japon va construire des toilettes à genre neutre

C'est sur la piste de Calgary en Alberta (Ouest du Canada) que le trio a gagné sa place pour les J.O. d'hiver. Les sportives se sont empressées par la suite de partager leur joie sur le compte Instagram de la "Bobsled & Skeleton Sport Federation of Nigeria", page officielle de leur ligue. 

En novembre 2016, la ligue de bobsleigh nigériane lançait une collecte de fond pour pouvoir participer aux qualifications des Jeux olympiques d'hiver 2018. Le trio avait récolté 75 000 dollars et Seun Adigun, la pilote de l'équipe, avait déclaré sur la page du crowdfunding : "J'ai commencé le bobsleigh dans l'espoir de devenir la première représentante africaine dans ce sport à se qualifier pour les J.O. d'hiver". C'est chose faite. La sportive, déjà qualifiée en athlétisme lors des J.O. 2012, sera donc de retour dans la compétition en février prochain. 

Rapidement, les internautes ont félicité l'équipe via plusieurs posts Twitter, sans oublier de glisser un clin d'œil au film "Rasta Rocket", une référence en matière de bobsleigh.

"Rasta Rocket 2."

"Bravo les filles ! Vous l'avez fait ! Vous êtes entrées dans l'histoire !"

"Bravo les filles ! Adigun, Onwemere et Omeoga.Vous avez écrit une histoire qui n'est pas prête de fondre. La première équipe africaine de bobsleigh à se qualifier pour les J.O. d'hiver !!"

– Retrouvez l'article de Sasha Lekach sur Mashable.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.