Selon un classement mondial, l'Inde serait en passe de devenir l'un des pays les plus hostiles à l'égalité hommes/femmes.

Cette année, l'Inde se place au 108ème rang (sur 144) du classement des pays respectant les droits des femmes, selon un rapport publié par le World Economic Forum jeudi 2 novembre. Une chute importante puisqu'en 2016, le pays se trouvait à la 87ème position. 

VOIR AUSSI : En Inde, une jeune fille a utilisé Facebook pour prouver qu'elle avait été mariée de force à l'âge de 12 ans

Le World Economic Forum s'intéresse chaque année aux inégalités entre hommes et femmes à travers le monde. Si certains pays évoluent vers une certaine équité des sexes, l'Inde continue de creuser l'écart entre hommes et femmes au cours du temps, comme le résume le site Quartz

capture9.jpg
Approche du cycle de la vie d'une femme en Inde.

En se basant sur plusieurs paramètres (la santé, l'éducation, l'économie et la protection), les chercheurs ont évalué les différents degrés d'inégalités en Inde selon des secteurs distincts, et le bilan est accablant. 

Du côté de la santé, le pays atteint la 141ème place sur 144, avec l'un des taux d'égalité les plus bas du monde. 

Économiquement, il atteint la 139ème posititon sur 144. Logique, puisque seulement 28% des femmes occupent un emploi, et 66% de ces emplois sont non-payés. 

Un peu d'espoir en éducation, avec la 112ème place, et beaucoup de progrès côté politique, puisque l'Inde occupe le 15ème rang mondial (20% des emplois dans le domaine sont occupés par des femmes). 

En matière de protection, les femmes indiennes sont toujours largement soumises aux hommes comme le prouve ce graphique : il fait état des femmes ayant subi des violences conjugales au cours de leurs vies, dans certaines villes du pays. 

c4.jpg

L'étude va plus loin, puisqu'elle classe ensuite les villes indiennes en matière d'égalité, et ce par catégorie citées précédemment.

c1.jpg

En conclusion de ces travaux, on apprend qu'il faudrait 100 ans à l'Inde pour pallier le gap d'inégalités entre hommes et femmes, contre 83 ans estimés l'an dernier. Des nouvelles inquiétantes quant à l'avenir et la sécurité des femmes indiennes. 

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.